IBM lance un PC 'virtualisé' sous Linux

Cloud

Pour le fabricant, son nouveau PC virtualisé réduit les dépenses occasionnées par les logiciels d’un certain éditeur de la ville de Redmond

“Linux, c’est mieux”, pourrait être le nouveau message d’IBM. Selon le Wall Street Journal,le constructeur propose un PC virtualisé sous Linux, garanti sans Windows.

Le PC, d’ores et déjà disponible, ne requiert aucune infrastructure physique. Installé depuis un serveur, il peut être utilisé depuis des postes de travail uniquement composé d’un client léger.

IBM met en avant l’économie qui pourrait être réalisée par les entreprises acquéreuses de sa nouvelle machine virtuelle. Commercialisé dans une fourchette de prix comprise entre 59 et 289 dollars par poste, un ordinateur virtualisé devrait permettre, toujours selon le fabricant américain, de réaliser une économie de 800 dollars, une dépense entraînée par la maintenance de Windows Vista et les licences des différents logiciels estampillés Microsoft.

Déployer votre infrastructure de cette manière réduira vos dépenses de 50%“, assure Jeff Smith, vice-président chez IBM pour l’open source et Linux. Et d’ajouter, “Les clients sont confrontés à une situation économique difficile, ils cherchent[à diminuer]tout ce qui occasionne des dépenses d’argent“.

Pour IBM, réduire la présence des OS WIndows et la noria de logiciels de Microsoft dans les PC semble être un bon début pour réaliser des économies substantielles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur