IBM: le milliardaire Warren Buffett mise 10 Mrds et devient 1er actionnaire

Logiciels

Le multi-milliardaire américain Warren Buffett, via sa société Berkshire Hathaway, mise 10,7 milliards de dollars sur IBM. Et devient premier actionnaire avec 5,5% du capital

Depuis plus d’une décennie et notamment depuis l’éclatement de la bulle Internet au début des années 2000, le milliardaire américain Warren Buffett s’est toujours méfié des valeurs ‘high tech’. A tort ou à raison. Le fait est qu’aujourd’hui, à 81 ans et toujours à la tête de sa société d’investissement Bershire Hathaway, il tourne casaque.
Ce 14 novembre, le milliardaire a fait savoir dans un entretien sur la chaîne TV CNBC (dont il est propriétaire) qu’il s’était porté acquéreur de 64 millions d’actions IBM, ce qui représente un investissement colossal de 10,7 milliards de dollars. Il détiendrait désormais près de 5,5% du capital d’IBM, ce qui le placerait au premier rang des actionnaires.

Sa capacité à peser dans les décisions des conseils d’administration -et pour cause!- n’est pas négligeable. D’où la question qui procède de ce nouvel investissement: sera-t-il en concordance avec les orientations de Virginia Rometty, la nouvelle dg d’IBM corp. qui prendra ses fonctions au 1er janvier 2012?
Rien n’indique un désaccord. Au contraire. Le milliardaire, ami complice d’un autre célèbre milliardaire, Bill Gates, s’est félicité que Big Blue “a suivi particulièrement bien la ‘road map’qui avait été annoncée“.
Je ne connais pas beaucoup de grandes compagnies qui aient été réellement si spécifiques dans ses intentions et dans sa façon de mettre en oeuvre ses intentions“, a-t-il diplomatiquement déclaré. Il a notamment mentionné le plan d’IBM sur 5 ans avec le revenu par action, la situation de ‘cash’ et les objectifs de retour sur investissement pour les actionnaires jusqu’en 2015. Ce plan, porté par Samuel J. Palmisano, actuel p-dg d’IBM, prévoit un revenu par action de 20 dollars en 2015, et un ensemble d’acquisitions à hauteur de 20 milliards de dollars entre 2011 et 2015 – des acquisitions qui devraient confirmer la transformation de ce constructeur de matériels en un spécialiste du consulting et des services IT.

Selon Bloomberg, le retour sur investissement de cet achat de 64 millions d’actions serait déjà de +12% depuis la cotation du 11 novembre dernier. L’action d’IBM cotait 187,35 dollars, contre 146 dollars au 31 décembre 2010.
Il est vrai que les chiffres publiés mi-octobre par IBM (3è trimestre fiscal: cf. notre article ‘Troisième trimestre, IBM progresse encore‘) ont encore affiché une solide progression des ventes de +8% à 26,2 milliards, et un bénéfice également à la hausse, à 3,8 milliards (+7%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur