IBM Lotus Notes et Domino en version 7: le ‘collaboratif’

Régulations

IBM, dans le cadre de son offre Workplace, met l’accent sur des améliorations pratiques de la messagerie et sur les fonctions collaboratives

Sur un marché très concurrentiel, IBM cherche à fidéliser ses clients en faisant évoluer sensiblement ses outils de productivité de l’utilisateur final. C’est dans ce cadre de positionnement stratégique qu’il faut replacer l’arrivée synchronisée des versions 7 de Lotus Notes et de Lotus Domino.

Le client e-business Lotus Notes, qui intègre les ressources de messagerie, de collaboration et de gestion des informations personnelles, et la plate-forme serveur Lotus Domino, se voit doter de nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles on retiendra : – De nouveaux indicateurs visuels doivent aider les utilisateurs à organiser et gérer leur boîte email en mettant en évidence automatiquement les messages prioritaires et en différenciant les e-mails qui leur sont uniquement adressés de ceux contenant plusieurs destinataires. – Une gestion mémoire optimisée permet de sauvegarder automatiquement et de revenir dès le redémarrage à des documents ou applications ouverts au moment de l’arrêt. – Une messagerie instantanée (ou ‘chat‘) et la technologie d’indication de présence étendues à l’ensemble de la plate-forme collaborative, y compris au calendrier et aux emails. L’objectif est de taille pour IBM. L’éditeur affiche une fidélité historique chez ses clients, qui lui permet de bénéficier d’un fort taux d’actualisation de ses clients, de l’ordre de 90% selon des sources internes. Il faut donc replacer l’annonce dans le cadre plus large de la stratégie de services d’IBM. Les 120 nouvelles fonctionnalités proposées avec la version 7 de Lotus Notes et Domino améliorent, certes, les performances du serveur et du client de messagerie, mais vont surtout continuer à alimenter la machine à ‘cash‘ ! Face à ses concurrents, IBM a su très vite prendre le virage des services. Plus de flexibilité et des performances améliorées avec 50% d’utilisateurs en plus par serveur, tout en utilisant 25% de moins de CPU, IBM assure et répond aux attentes de ses grands clients. Mais le risque est grand de continuer à vivre sur ses acquis. C’est donc l’objectif de fidélisation qui demeure, plus que d’étendre la base clients. Et lorsque IBM évoque l’ouverture de l’environnement Notes Domino, il évoque surtout la possibilité d’utiliser DB2 comme option de stockage pour la création de requêtes SQL et l’intégration entre des bases .NSF. Et le support des Web Services, ben sûr. IBM Lotus Notes et Domino : les prix

Serveur IBM Lotus Domino 7 : démarre à 1.431 dollars par processeur. Pour les environnements Microsoft Windows 2000, Windows 2003 ; IBM iSeries, zSeries (z/OS et Linux), AIX 5.2 ou 5.3 ; Sun Solaris 9 ou 10 ; Linux (x86) SUSE Linux Enterprise Server (SLES) 8 ou 9,. Red Hat Enterprise Linux (RHEL) 4. Lotus Notes 7 : à partir de 101 dollars par client en environnement Windows 2000 et XP. La prochaine version supportera Apple OS X. IBM Domino Web Access 7 (Client de messagerie basé sur le web) : à partir de 70 dollars par client. Sur les navigateurs Microsoft Internet Explorer (Win32), Mozilla 1.7x (Linux) et Firefox 1.0.x (Win32 & Linux).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur