IBM met en route le plus gros super-calculateur d’Europe

Régulations

Il est deux fois plus puissant que le monstre d’HP installé au Commissariat à l’Energie atomique

Dans la catégorie des “super-lourds”, IBM vient de décrocher la ceinture européenne. Le constructeur américain annonce en effet la mise en service du plus gros super-calculateur d’Europe au centre de recherche de Jülich, en Allemagne.

Le monstre a une puissance de 8,9 teraflops, soit 8,9 milliers de milliards d’opérations par seconde. Enorme. Sa mission consiste à calculer la diffusion de matériaux nocifs dans le sol de la terre. L’institut de Jülich, spécialisé notamment dans l’étude de l’environnement, des sciences de la vie, de l’énergie et des technologies, mettra le super-calculateur d’IBM au service de chercheurs dans différents domaines. Le calculateur de Big Blue enfonce de loin la machine de HP, l’AlphaServer, installé au Commissariat à l’Energie atomique en France, qui détenait jusque là le record de vitesse de calcul. Mais le “poids lourd” d’IBM est encore un nain face au plus gros super-calculateur de NEC installé au Japon et servant aux simulations météo. Ce dernier est capable d’effectuer 41 milliers de milliards de calculs à la seconde, presque cinq fois plus que le super-ordinateur d’IBM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur