Big Data : IBM met la main sur le spécialiste du transfert de données Aspera

Cloud
Data centre, servers © Dario Lo Presti Shutterstock 2012

Aspera affirme pouvoir réduire jusqu’à 99,9% le temps de transfert de gros jeu de données sur de longues distances. La société passe aujourd’hui dans le giron d’IBM, qui pourra ainsi renforcer son offre Cloud.

Afin de renforcer sa gamme de solutions Cloud et Big Data, IBM fait l’acquisition d’Aspera, une société spécialisée dans l’optimisation des gros transferts de données sur la Toile. Un accord dont le montant n’a pas été précisé.

Aspera se dit capable de réduire drastiquement le temps de transmission de larges ensembles de données. En éliminant les goulets d’étranglement qui s’accumulent avec la distance sur le réseau des réseaux, le temps de transfert peut être réduit jusqu’à 99,9%. Ainsi, un fichier de 24 Go peut être transféré en 30 secondes, contre jusqu’à 26 heures avec les méthodes traditionnelles (chiffre qui nous semble quelque peu exagéré, soit dit en passant).

Assurer la réversibilité du Cloud ?

Plusieurs exemples d’utilisation sont mis en avant par IBM : le transfert de données génomiques dans le secteur de la santé ; la distribution de vidéos entre un éditeur et des services de streaming ; l’accélération du développement en équipe de logiciels, comme les jeux. Et de façon générale, toute personne souhaitant partager ou synchroniser de larges ensembles de données.

La technologie d’Aspera pourrait également résoudre un des problèmes cruciaux du Cloud, la réversibilité. En effet, ce que les opérateurs de Cloud (y compris IBM) oublient souvent de préciser, c’est comment leurs clients pourront sortir les gigaoctets de données qu’ils ont stockés dans le Cloud lors d’un changement de fournisseur. L’offre d’Aspera pourrait constituer un début de réponse à ce problème…

Crédit photo : © Dario Lo Presti Shutterstock 2012


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – IBM le doyen de l’industrie IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur