IBM permet à Napster de se déployer en local

Régulations

Napster développe pour les universités américaines des serveurs localisés pour le téléchargement de musique en ligne basés sur la technologie eServer Blade Center d’IBM

Les universités américaines souffrent d’un phénomène inattendu, une surcharge des réseaux liée au téléchargement de musique en ligne par leurs étudiants. Il faut dire que la plupart des universités sont câblées, quant elles ne disposent pas de bornes ‘hot-spots’ pour les connexions sans fil.

Cette surcharge a un coût non négligeable sur un budget communication, qui se chiffre annuellement en dizaines de milliers de dollars. Une solution adaptée deviendrait donc immédiatement rentable. C’est le projet de Roxio pour Napster, qui envisage de déporter son service en plaçant auprès des plus importantes universités américaines des serveurs dédiés stockant les musiques les plus téléchargées. En cas de commande par un étudiant, le service serait rendu par ce serveur, de manière transparente et sans qu’il soit nécessaire d’accéder au Net. Le projet est réalisé en partenariat avec IBM, qui fournira ses systèmes eServer Blade Center, motorisés par des applications en cours de développement chez Roxio sous le nom évocateur de ‘Super Peer‘. Il pourrait d’ailleurs obtenir l’aval des universités comme des fournisseurs d’accès, car en limitant les accès à l’internet, il limite d’autant les risques de piratage dont semblent férus les étudiants. Pour l’université de Pennsylvanie, par exemple, qui enregistre annuellement plus de 100.000 téléchargements, cette solution permettrait de couvrir environ 90% des demandes, avec une réduction de coût de la bande passante d’environ 50.000 dollars dès la première année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur