IBM dévisse en Bourse après ses résultats

GouvernanceRégulations
bourse-tendance-courbe-spéculation

Sévère correction pour l’action IBM sur le NYSE, suite à la présentation de résultats décevants. La firme tente toutefois de redresser le cap, en se désengageant du matériel.

L’action IBM souffre de ses mauvais résultats financiers. Sur le New York Stock Exchange, la chute a été lourde hier. Vendredi soir, l’action clôturait à 182,05 dollars. Lundi matin, elle démarrait à seulement 166,93 dollars, soit une dégringolade de 8,3 %.

Le cours s’est un peu rattrapé pendant la journée, avec une clôture hier soir à 169,10 dollars. La chute sur la journée aura donc été de 12,95 dollars, soit -7,1 %. Une rude journée pour Big Blue, qui a toutefois évité le pire. Dans les échanges après Bourse, le cours de l’action remonte légèrement, à 169,14 dollars. La journée risque toutefois de se montrer encore mouvementée pour IBM.

IBM désengagé du matériel

Les résultats trimestriels de la firme (voir l’article « Résultats : IBM piégé par le virage vers le Cloud ») font état d’une chute du chiffre d’affaires de la firme de 4 % sur un an, à 22,4 milliards de dollars. C’est près d’un milliard de moins que ce qu’attendaient les analystes, d’où cet ajustement constaté sur le NYSE.

Une grande partie de ces mauvaises performances est liée au matériel. Les perspectives dans ce secteur sont toutefois encourageantes. La reprise des serveurs x86 par Lenovo est effective depuis le premier octobre (voir « Serveurs IBM : la transition devrait s’achever début 2015 pour Lenovo ») et devrait donc permettre à IBM de retrancher une branche peu rentable de son bilan.

Les semi-conducteurs, autre activité en berne chez Big Blue, devraient passer prochainement sous le giron de GlobalFoundries. IBM a dû toutefois débourser 1,5 milliard de dollars pour convaincre le fondeur de reprendre ses usines. Une perte sèche pour la firme, qui plombera ses futurs résultats, mais devrait permettre de stopper hémorragie.

Sur le même thème

IBM devrait offrir 1,5 Md de $ et ses usines de processeurs à GlobalFoundries
SAP choisit IBM pour accélérer son déploiement dans le Cloud
IBM se lâche – enfin – sur le Power

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur