IBM prépare-t-il un vaste plan social?

Cloud

A la recherche d’économies, Big Blue pourrait supprimer plusieurs centaines de postes

Selon des sources concordantes citées par

les Echos, IBM réfléchirait actuellement à une vaste réorganisation de sa structure européenne, une ré-organisation qui pourrait se traduire par d’importantes suppressions d’emplois. Toujours à la recherche d’économies structurelles, Big Blue envisage d’abord une réduction drastique du nombre de postes de cadres à haut niveau de salaire dans la zone EMEA (Europe, Afrique, Moyen-Orient). Mais surtout, le géant informatique veut faire passer de cinq à deux le nombre de régions géographiques présentes dans son organisation. Car le groupe souffre de redondances: il y a la structure EMEA qui chapeaute toute la zone, la structure régions qui couvre plusieurs pays et la structure pays, dernier niveau de l’organisation. Le nombre de salariés de la brique EMEA (900 salariés basés à la Défense) pourrait ainsi, être divisé par deux. Une grande partie des équipes étant constituées de nationaux détachés à l’Europe, les personnes dont le poste serait supprimé seraient donc invités à rejoindre leur pays d’origine pour y occuper des fonctions plus productives.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur