IBM recrute et crée 18.800 emplois

Cloud

Alors que les avertissements de Cisco et HP jettent un froid sur les entreprises IT, IBM confirme sa bonne santé en révisant à la hausse ses prévisions de recrutement pour l’année 2004

Quel contraste entre les résultats de Dell ou les projets d’International Business Machines, et les incertitudes générées par HP ou Cisco ! Lorsque les uns éprouvent parfois du mal à maîtriser le rythme de leur progression, les autres avancent rapidement ou à pas mesurés?

Pour IBM, le marché est demandeur et mérite que l’on réponde à ses attentes. Pour la firme, ordinateurs et services continuent de présenter une demande en expansion. IBM envisage donc de porter à 330.000 le nombre de ses employés, sans compter les acquisition et délocalisations. Un retour à l’époque glorieuse qui a précédée la crise des années 1990, celle ou Big Blue a compté jusqu’à 344.000 employés, en 1991, avant de plonger à 219.000 trois ans plus tard ! Un tiers des recrutements concernera les Etats-Unis, le reste sera réparti sur le reste du monde. La majorité des affectations concerneront la division ‘Global-Services’ et le conseil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur