IBM reprend l’avantage sur la virtualisation sous Unix

Logiciels

Sur AIX, l’Unix d’IBM, la technologie Live Partition Migration permet la migration en temps réel des machines virtuelles

IBM n’a pas eu à aller bien loin pour développer le concept de migration des machines virtuelles en temps réel d’un serveur physique à un autre. Cette fonctionnalité est en effet proposée par VMware avec ses outils VMotion, à une ‘petite’ différence près, qu’elle n’est disponible chez cet éditeur que sur les plates-formes AMD et Intel.

Dans l’environnement Unix, qu’il s’agisse de serveurs IBM Power sous AIX, HP Itanium sous HP-UX ou Sun Sparc sous Solaris, cette fonctionnalité n’était pas disponible.

Et c’est bien ce qui fait la force d’IBM avec cette annonce, sur un marché Unix que le constructeur estime à 17/18 milliards de dollars, mais qui se présente comme une guerre de tranchées sur un champ de bataille qui ne cesse de se réduire, cerné par les serveurs Linux ou Windows Server sur plate-forme x86.

Issue de l’acquisition par IBM de Meiosys en 2005, qui a permis à la start-up de prolonger ses développements dans les labs de Big Blue, la technologie Live Partition Migration de migration des machines virtuelles en temps réel, intégrée aux applications Live Partition Mobility et Live Application Mobility, est en effet sans concurrence chez les autres Unix.

Elle devrait également accompagner la stratégie LPAR de partitions logiques d’IBM, qui préconise de créer dix unités logiques sur un serveur, chacune embarquant son système d’exploitation, son application, et un espace mémoire strictement défini.

Au moment où la virtualisation s’impose dans les infrastructures IT, la capacité de déplacer les machines virtuelles – qui réunissent le système d’exploitation, l’application, et les paramètres de mémoire, stockage et réseau – d’un serveur physique à un autre représente un avantage certain pour la gestion et l’administration des datacenters, ce qui n’a pas échappé à IBM.

Un sacré argument pour gagner de précieuses parts de marché !

Live Partition Migration ne sera disponible que sous la version Enterprise Edition du nouveau logiciel de virtualisation d’IBM Advanced Power Virtualization.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur