IBM résiste face à la tempête

Cloud

Et Big Blue se déclare confiant pour 2009, un comble !

IBM est-il l’exception qui confirme la règle ? Alors que tous ses concurrents des NTIC et de l’informatique ont vu leurs résultats plonger au 4e trimestre, avec plans sociaux à la clé, Big Blue ne se contente pas de résister, il progresse dans un contexte peu porteur au grand dam des analystes qui prévoyaient le pire pour la firme.

Le géant américain affiche en effet sur les trois derniers mois de l’année un résultat net en hausse de 12% à 4,4 milliards de dollars. Le groupe se paye même le luxe de dépasser les attentes des analystes. Pourtant, les ventes du 4e trimestre ont reculé de 6% à 27 milliards de dollars, notamment à cause des effets de change. Mais visiblement, le contrôle des coûts a porté ses fruits.

Sur l’ensemble de l’année 2008, IBM affiche une santé de fer avec un bénéfice en hausse de 18% à 12,3 milliards de dollars et des ventes en hausse de 5% à 104 milliards de dollars.

“Clairement, notre transformation stratégique – la migration vers des segments plus profitables du secteur, l’investissement dans des régions du monde en croissance, et l’amélioration de la productivité par l’intégration des activités au niveau mondial – continue à rapporter”, a estimé le p-dg Samuel Palmisano.

Alors que le secteur redouble de pessimisme pour l’année en cours, Big Blue met en avant une “situation financière solide” et des importants revenus réguliers, qui lui permettent de se déclarer “confiant”. Il table ainsi sur un bénéfice par action en hausse de 3%…

Contrat de 318 millions d’euros avec BNP Paribas Les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, Big Blue annonce avoir remporté un contrat de services de 318 millions d’euros avec la banque française BNP Paribas. Le contrat de six ans concerne les filiales italiennes de la banque.IBM et BNP Paribas, qui étendent ainsi leur partenariat noué en 2004, ont “créé BNP Paribas Partners for Innovation, une entreprise de services informatiques détenue à parts égales par BNP Paribas SA et IBM”, ont-elles expliqué.Cette co-entreprise sera chargée du support et de la gestion de l’ensemble des opérations touchant aux infrastructures informatiques de la filiale de BNP Paribas en Italie.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur