IBM reste le roi incontesté des brevets aux USA

Cloud

Big Blue a déposé plus de 4.000 brevets l’an passé contre 2.000 pour Microsoft et 1.420 pour HP

La capacité d’innovation d’une entreprise se mesure-t-elle au nombre de brevets déposés ? Difficile à dire mais à ce petit jeu, IBM devance, et de très loin, ses petits concurrents.

En 2008, Big Blue a ainsi déposé 4.186 brevets aux Etats-Unis, c’est la première fois qu’une entreprise dépasse la barre des 4.000 brevets en douze mois. Pour la seizième année consécutive, le géant prend la tête du classement des brevets déposés au pays de l’Oncle Sam établi par l’IFI Patent Intelligence.

 “Le leadership d’IBM dans l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle est fondé sur un équilibre entre l’innovation propriétaire et l’innovation ouverte”,commente le Dr. John E. Kelly III, IBM senior vice-président et directeur d’IBM Research.

L’écart entre IBM et ses concurrents est assez impressionnant. Ainsi, Samsung, le 2e du classement n’a déposé “que” 3.515 brevets. Canon est 3e avec 2.114 dépôts. Microsoft n’est que 4e (2.030), devant Intel (1.776), Matsushita (1.745), Toshiba (1.609), Fujitsu (1.494) et Sony (1.485). A noter, HP n’est que 10e avec 1.424 brevets déposés, quasiment trois fois moins qu’IBM. Oracle, Apple, EMC, Accenture et Google sont encore plus loin derrière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur