IBM augmente son bénéfice net de 5 % sur l’exercice 2012

Régulations

Grâce à ses performances dans le logiciel, le groupe informatique américain IBM a vu son bénéfice net progresser de 5 % à 16,6 milliards de dollars sur l’exercice fiscal 2012.

Le groupe américain IBM a présenté mardi 22 janvier des résultats supérieurs aux attentes du marché.

Bénéfices en hausse, revenus en baisse

La firme d’Armonk, New York, a généré un bénéfice net de 5,83 milliards de dollars au quatrième trimestre 2012, soit une hausse de 6,3 % par rapport à la même période en 2011 (normes GAAP). Ainsi, le bénéfice dilué par action a atteint 5,13 dollars sur le trimestre (+11 % par rapport au T4 2011).

Sur l’ensemble de l’exercice fiscal 2012, le groupe informatique a vu son bénéfice net progresser de 5 % à 16,6 milliards de dollars. Quant au bénéfice dilué par action, 14,37 dollars sur l’année, il a augmenté de 10 % par rapport à l’exercice précédent.

À l’inverse des bénéfices, les revenus d’IBM ont sensiblement reculé. À 29,3 milliards de dollars, le chiffre d’affaires trimestriel de l’entreprise a perdu 1 % en glissement annuel. Sur l’ensemble de l’exercice 2012, les revenus de la multinationale américaine ont enregistré un repli de 2,3 % à 104,5 milliards de dollars.

Toutefois, les revenus générés par IBM au sein des puissances émergentes regroupées sous l’acronyme BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), ont progressé de 11 %.

« Nous avons réalisé un bénéfice record en 2012. Nos performances au quatrième trimestre et sur l’ensemble de l’exercice sont le fruit de nos initiatives stratégiques – marchés à forte croissance, solutions analytiques, cloud computing, solutions pour une planète plus intelligente – qui soutiennent notre évolution constante », a déclaré Ginni Rometty, présidente du conseil et directrice générale d’IBM.

Croissance des ventes de logiciels

Les revenus générés par IBM dans le logiciel ont augmenté de 3 % à 7,9 milliards de dollars au dernier trimestre 2012.

En revanche, les services informatiques, qui représentent l’activité phare de la firme, ont à nouveau reculé au T4 (Global Technology Services -2 % à 10,3 milliards de dollars ; Global Business Services -3 % à 4,7 milliards de dollars). Les ventes de matériel sont restées quasiment stables à 5,8 milliards de dollars sur le trimestre (-1 % par rapport au T4 2011).

Globalement, les performances du groupe ainsi que ses prévisions pour 2013, à savoir un bénéfice dilué par action d’au moins 15,53 dollars (+8 % par rapport à l’exercice 2012), ont rassuré Wall Street.

Hier soir à la Bourse de New York (NYSE), l’action IBM a clôturé en légère hausse à 196,08 dollars, avant de gagner 4,11 % à 204,14 dollars lors des échanges après-Bourse.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – IBM le doyen de l’industrie IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur