IBM retrouve la première place des serveurs Unix

Régulations

IBM a repris la première place des serveurs Unix au quatrième trimestre, et confirme sa première place sur le marché global des serveurs, selon IDC

L’étude trimestrielle du marché des serveurs du cabinet IDC affiche un septième trimestre consécutif à la hausse, avec au quatrième trimestre 2004 un chiffre d’affaires de 14,4 milliards de dollars en progression de 5,1%.

Globalement, IBM confirme sa première place avec 38,2% de parts de marché, contre 37,7% un an plus tôt. HP conserve sa seconde place avec 25,9% de parts de marché et une faible progression. Sun complète le trio, mais sa part de marché recule de 10,3% à 9,4%. En revanche, les ventes de ce dernier ont progressé de 7,9%. C’est surtout des serveurs Unix qu’IBM tire sa place. Big Blue et son Unix propriétaire AIX ont repris la première place sur ce marché, avec 36,3% de parts de marché. HP suit avec HP-UX et Sun avec Solaris. Sur le marché des serveurs x86, basé sur les architectures Intel et AMD, HP enregistre une forte progression de son chiffre d’affaires, qui lui permet de faire progresser sa part de marché de 13,8% à 32,6%, et de consolider sa première place. L’évènement majeur sur le marché des serveurs x86 provient de la montée des serveurs Dell, qui viennent concurrencer la troisième place d’IBM, à peu près à égalité avec ce dernier. Dell est considéré comme le quatrième fabricant, avec 9% de parts de marchés. Enfin, avec 1,3 milliard de dollars, les ventes de serveurs Linux ont représenté 9% des ventes globales de serveurs dans le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur