IBM s'apprête à lancer un 'chip' en 28 nanos à faible consommation

Cloud

Big Blue ne renonce pas aux processeurs de nouvelle génération. Et s’associerait à d’autres, comme Infineon, STMicro…

Les futurs ‘chips’ d’IBM seront conçus en technologie de gravure à 28 nanomètres (échelle de miniaturisation des circuits électroniques sur silicium).

Ces microprocesseurs continueront à défier et concurrencer ceux d’Intel en particulier, en proposant notamment une architecture à très faible consommation électrique.

Selon plusieurs sources spécialisées dans les semi-conducteurs, le géant de l’informatique aurait proposé d’associer” à son programme des industriels spécialistes, tels que Chartered Semiconductor Manufacturing, Infineon, Samsung Electronics, ou encore le groupe franco-italien STMicroelectronics.

D’autres “partenaires” sont également cités, tels que GlobalFoundries, une ‘spin-off’ ou société filiale créée par AMD pour la fabrication de ses ‘chips’ à grande échelle.

La plupart de ces industriels ont déjà coopéré sur la conception et la fabrication de puces de la génération actuelle des 35 nanos.

La nouvelle puce viserait en particulier le marché des terminaux mobiles ou des consoles ou lecteurs multimédia.

Sur ces appareils, on sait que le critère de faible consommation électrique est déterminant.

Les nouveaux ‘chips’ en 28 nanos conçus autour d’IBM apporteraient un gain en énergie de 20 à 25%. Leur date de sortie n’a pas encore été communiquée, tandis qu’Intel a fait des annonces visant début 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur