IBM se lance dans le plus puissant supercalculateur

Régulations

Son nom: Blue Gene/L. Il devrait pulvériser les records. Il associera 500 supercomputers afin d’atteindre la vitesse incroyable de 360 teraflops!

Earth Simulator, le plus puissant supercalculateur actuellement en service au japon, atteint avec ses 5.120 processeurs la vitesse de 35 teraflops – soit 35 fois 10 puissance 12 opérations par seconde.

De son côté, IBM vient d’expérimenter un supercalculateur réunissant 1.024 processeurs, et qui a atteint la vitesse de traitement de 2 teraflops. Loin des performances de Earth Simulator? Sans doute, mais l’expérience d’IBM ne représente que la 128ième partie de son projet final! Bénéficiant d’un budget de 267 millions de dollars fourni par le Département américain de l’Energie, Blue Gene/L équipera l’ université Livermore, Tennessee, et sera doté de 130.000 processeurs. Pour réaliser son projet, IBM regroupera 500 supercomputers, afin d’atteindre la vitesse phénoménale de 360 teraflops, soit 360.000 milliards d’opérations à la seconde. De quoi étudier et stimuler des évènements astronomiques, et en particulier approcher l’origine du ‘big bang’. Il faudra sans doute plusieurs années à Blue Gene/L avant d’atteindre la vitesse annoncée par Big Blue. Mais le géant de l’informatique s’est cependant engagé à atteindre les 100 teraflops avant 2005 avec la fourniture à Livermore en 2005 d’un premier supercomputeur: ASCI Purple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur