IBM simule 10 serveurs Unix sur un microprocesseur

Réseaux

Le logiciel ‘Virtualization Engine’ de Big Blue permet d’exécuter 10 serveurs Unix sur un unique microprocesseur

Selon un porte-parole d’IBM, ‘

Virtualization Engine‘ devrait équiper les serveurs de la marque. Ce logiciel permet aux serveurs de se ‘cloner’ eux même, ce qui offre à leurs utilisateurs l’opportunité de partitionner leurs serveurs ou d’autres systèmes. Pour se rendre compte du fonctionnement du moteur, imaginons un serveur quatre processeurs. Avec ‘Virtualization Engine‘, le serveur peut simuler jusqu’à 40 systèmes processeurs, ce qui autorise 40 exécutions d’un seul OS, ou 40 versions d’un même OS, voire 40 systèmes d’exploitation différents. Le moteur permet donc à des serveurs gérés en réseaux de se comporter comme des mainframes et de partager des ressources informatiques issues de nombreux serveurs et unités de stockage. Le traitement de la puissance de calcul et des données peut alors facilement être assigné selon les besoins du système. Le porte-parole d’IBM a indiqué que ce ‘Virtualization Engine‘ utilisera les outils de logistique et de gestion de Tivoli, et empruntera des fonctions de WebSphere.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur