IBM SolutionsConnect 2013 : paroles de CTO IBM

Big DataCloud
IBM Solutions Connect 2013__

Pour en savoir un peu plus sur la stratégie de convergence d’IBM, rien de mieux qu’une table ronde réunissant 5 CTO et hauts responsables de divisions.

Etonnant panel de CTO internes qui s’est présenté devant nous lors de la première journée d’IBM SolutionsConnect 2013 : Anjul Bhambhri, vice-présidente Big Data ; Sandy Bird, CTO Security Systems Division ; Jerry Cuomo, CTO WebSphere ; Bowman Hall, directeur des ventes Cloud & Smarter Infrastructure ; et Ashok Reddy, vice-président Product Management, Rational & DevOps.

Anjul Bhambhri et le big data

Sans surprise, le big data est un axe prioritaire dans la stratégie d’IBM. « Le big data, c’est la révolution de la donnée », nous a confié Anjul Bhambhri, dont l’ambition est de capter tout ce qui se trouve au-delà de la transaction et du clic, afin d’analyser et de réanalyser les données dans l’entreprise, enrichies par les réseaux sociaux, les partenaires, etc. « Afin de permettre au business d’être plus compétitif . »

Pour autant, toutes les données stockées ou accessibles ne sont pas bonnes à prendre, d’ailleurs à peine 20 % d’entre elles auraient de la valeur. « Toutes les données ne peuvent être traitées. Nous devons prendre la bonne donnée, dans le bon contexte et au bon moment ». D’où l’importance de l’analyse de texte dans les données non structurées. « Notre challenge est de le faire à la vitesse de création de la donnée. Beaucoup de technologies existent pour capturer la donnée, mais peu pour l’analyser. Nous sommes encore dans la ‘landing zone’. Le big data demande plus d’orchestration. »

Sandy Bird et la sécurité

La question de la sécurité aura plané en continu sur les interventions de nos CTO, tant elle est transverse. Avec le big data ou le cloud, la problématique est amplifiée par les interactions avec l’extérieur de l’entreprise. ‘Interaction‘ aura d’ailleurs été un des leitmotivs de cette manifestation.

Quant à franchir ces difficultés, Sandy Bird s’est trouvé un allier de poids dans le big data analytique, pour détecter les évènements sur l’infrastructure qui pourront être considérés comme une menace potentielle. Et de rappeler plusieurs fois que la sécurité reste une priorité de tous les instants pour IBM…

Jerry Cuomo et les processus

L’intervention de Jerry Cuomo a été particulièrement remarquée, nous l’avons déjà évoquée (lire IBM SolutionsConnect 2013 : « Nous devons repenser les process »). « Nous devons repenser fondamentalement les processus et l’interaction avec le consommateur. Également repenser le système d’enregistrement de la donnée. Les applications changent notre vie quotidienne et elles font évoluer les interactions. Peut-être le métier de CTO sera-t-il remplacé par le big data ? En tout cas, vous devez porter un focus sur la stratégie DevOps et sur internet… »

Bowman Hall et le cloud

Cloud hybride. Cette expression suffit à décrire le discours de Bowman Hall, qui a pris pour exemple Zinga, la firme qui développe des jeux, qui aurait « trouvé plus intéressant de créer son propre datacenter », tout en continuant de prendre avantage de développer des applications dans le cloud public. « Le secret, ce sont les standards ouverts, et dans le cloud c’est OpenStack. D’où notre intérêt à miser sur les standards ouverts, comme un espéranto du cloud… »

Ashok Reddy et les DevOps

Les deux dernières interventions auront mis en avant le rôle du développement et ses évolutions vers le DevOps et les tests. Une belle introduction pour Ashok Reddy. « Devops permet de développer et de tester plus rapidement, avec des opérations plus stables. DevOps nous permet également d’interagir plus rapidement avec l’utilisateur, de déployer et d’attendre ses retours ». Sans oublier le focus sur une approche basée sur des standards ouverts…

En conclusion

Avec leur discours plutôt stratégique, à l’image de la première journée d’IBM SolutionsConnect, nos 5 CTO ont plus particulièrement cherché à rappeler la capacité d’IBM à mixer toutes les technologies. « La question n’est pas ‘est-ce que nous avons les technologies ?’, mais ‘à quelle vitesse pouvons-nous les déployer ?’ », a cependant tenu à rappeler Jerry Cuomo.

Un élément de réponse important tient dans les solutions préintégrées, sur un middleware et des standards ouverts, que propose IBM. Avant la prochaine étape que sera le ‘cloud in a box’. Qui sera certainement un sujet de discussions, et peut-être de démonstrations, sur le prochain SolutionsConnect, en 2014.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur