IBM souhaite que Java devienne ‘open-source’

Régulations

Big Blue a adressé une gentille lettre à Sun. L’éditeur n’a pas l’air très chaud pour ouvrir son principal joyau

Le langage Java se développe de plus en plus dans l’informatique mais aussi dans la téléphonie mobile où il commence à devenir un standard pour les applications. Un développement qui suscite bien des convoitises, notamment de la part d’IBM qui utilise beaucoup Java.

Le constructeur a ainsi demandé dans une lettre à Sun Microsystems, le propriétaire de Java, de poursuivre le développement de la plate-forme en ‘open-source’, à la manière de Linux. L’objectif est d’accélérer le développement des nouvelles versions et d’amoindrir la main-mise jugée négative par IBM pour l’essor de ce langage. Par ailleurs, la communauté open-source aimerait également bien pouvoir se pencher plus sérieusement sur Java pour l’intégrer à Linux. Chose encore impossible. Les adeptes de Linux doivent pour l’instant se tourner vers des langages concurrents. Chez Sun, on veut bien admettre la finalité d’une telle démarche. Mais différents problèmes non négligeables se posent. Economiques d’abord: comment compenser la perte d’une partie du produit des licences. Puis technique: l’ouverture du code source de Java ne risquerait-il pas de détériorer Java avec des versions différentes et pas forcement compatibles. Affaire à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur