IBM: une enquête de la SEC sur les stock-options

Cloud

Le gendarme de la Bourse américaine s’inquiète de l’impact de la comptabilisation des stock-options sur la marge d’IBM au premier trimestre

La

Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse américaine, a ouvert une enquête “informelle” sur IBM. Motif officiel: le géant de l’informatique a décidé de comptabiliser dans ses comptes trimestriels les dépenses relatives aux stock-options accordées à ses salariés – ce qui est conforme aux nouvelles recommandations et dispositions comptables. Mais cette décision, adoptée en avril, n’a pas manqué de peser sur les performances financières du groupe au premier trimestre, ce qui justifierait l’ouverture d’une enquête par la SEC. Mais comme il ne s’agirait que d’une enquête informelle, elle ne devrait pas avoir d’influence sur le groupe: le titre a progressé de 0,8% à la clôture de Wall Street ce mardi 28 juin. “La SEC a indiqué à IBM que son enquête informelle ne laissait en rien présager d’une violation des lois en vigueur“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur