IBM va faire évoluer sa ligne iSeries

Régulations

Hardware et software, IBM va annoncer de nouvelles configurations techniques sur ses serveurs System i5, ainsi qu’une nouvelle version de son système d’exploitation i5/OS

Tandis que sa concurrence s’activait sur le marché des serveurs, IBM semblait marquer une pause sur sa ligne iSeries. Mais le constructeur entend rattraper le temps perdu et annoncera le 14 février prochain la modernisation de sa gamme de produits.

La première évolution sensible est placée au coeur de la technologie. Le System i5 va adopter le processeur dual-core Power5+, qui selon IBM devrait augmenter de 33 % des performances de ses serveurs par rapport aux modèles iSeries basés sur le Power5. IBM semble avoir tout particulièrement soigné la connexion du System 5 avec les BladeCenter xSeries, en abandonnant ses interfaces propriétaires au profit de la connexion iSCI Internet. Quatre modèles figureront au catalogue, du 520 proposés à 11.995 dollars au 595 qui poussé à 64 processeurs mono ou dual-core peut atteindre le million de dollars. Autre évolution sensible, IBM annonce une nouvelle version de son système d’exploitation pour la ligne System i5 : i5/OS V5R4. Le nouvel OS a sensiblement évolué sur la sécurité et l’audit des systèmes, avec en particulier la détection automatique des attaques par déni de service. Il est temps, la plate-forme iSeries d’IBM semblait endormie. Au dernier trimestre fiscal, IBM a affiché un recul de -18 % de ses revenus sur les serveurs iSeries de milieu de gamme. Un résultat qui dénote singulièrement de ceux des deux trimestres qui ont précédé, et qui avaient enregistré une progression des revenus de 25 % puis de 10 %. Les innovations apportées au hardware comme au software devraient permettre au fabricant d’étendre la couverture des applications qui pourront tourner sur ses systèmes. En un an, IBM a pu sérieusement dépoussiérer la gamme applicative adaptée à ses serveurs Power. Le signe le plus tangible de cette évolution porte sur l’abandon de l’interface en écran vert au profit d’un ‘front end’ Web. Selon Big Blue, ce sont pas moins de 600 applications qui ont été mises à jour, auxquels sont venues s’ajouter environ 500 nouvelles applications. Au total, la gamme iSeries supporterait désormais plus de 6400 applications. Il reste maintenant à IBM à dépasser le renouvellement de son parc pour s’engager dans un recrutement de nouveaux clients. Certes, IBM affiche 245 000 clients iSeries, dont 2500 nouveaux clients enregistrés en 2005. Mais s’il est encourageant de constater que ces nouveaux clients proviennent en priorité d’entreprises petites à moyennes, la démarche ne semble pas être aussi facilement assurée chez les grands clients traditionnels de la marque, tentés en particulier par le couple Wintel ou le duo Linux/AMD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur