IBM veut mettre la main sur Transitive

Cloud

Cet acquisition devrait permettre à Big Blue de renforcer son offre de virtualisation

Big Blue ne semble pas souffrir de la crise et envisage d’acquérir Transitive, une société spécialisée dans la virtualisation, située à Los Gatos, en Californie, société avec laquelle IBM collabore déjà. Les termes financiers de cette acquisition n’ont pas été communiqués.

Transitive a développé QuickTransit, une technologie capable de distribuer sur plusieurs plates-formes, une application destinée à fonctionner sur un seul processeur et un unique OS.

La société est également connue pour avoir développé le logiciel Rosetta pour Apple. Grâce à cette solution, les applications écrites pour la plate-forme PowerPC peuvent fonctionner sur la nouvelle génération de Mac, le tout avec un processeur Intel.

Big Blue utilise déjà la technologie développée par Transitive pour son OS PowerVM: elle permet aux applications Linux sur serveurs x86, de fonctionner sur des systèmes Power d’IBM.

Cette opération repositionne IBM face à des concurrents tels que VMware (filiale d’EMC), acteur majeur de la virtualisation – sans oublier Hyper-V de Microsoft.

Ce nouveau rachat intervient peu après le feu vert donné par les autorités de la concurrence pour le rachat d’ ILOG, spécialiste de la gestion des processus métier (BPM), et de l’optimisation et des Architectures Orientées Services (SOA), pour 215 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur