IBM vise le marché de la web-conférence pour PME

Régulations

Big Blue annonce un service hébergé pour décembre. La concurrence ne s’emeut pas

Visio-conférences, web-conférences, le tout sur Internet sont des marchés en pleine expansion. Ces services permettent d’organiser des réunions virtuelles, mais aussi de partager des documents, des présentations et des logiciels à partir d’un navigateur internet. Les entreprises ont très vite saisi l’intérêt de la chose: gains de productivité et surtout réduction des coûts puisque ces conférences vidéos transitent par Internet. Les géants du marché, tel Cisco, sont déjà présent et adressent les grands comptes.

Pour les plus petites entreprises, des solutions existent aussi. Et un nouvel acteur de poids débarque: IBM compte lancer en décembre un service hébergé à distance de conférence sur internet pour PME. Le nouveau ‘Lotus Web Conferencing Service’ ne nécessitera qu’une connexion à internet, un navigateur et un téléphone pour ouvrir un compte, a précisé mardi soir le premier groupe informatique mondial. Les applications hébergées à distance coûtent environ 20% moins cher, estime IBM. Le produit de Big Blue viendra concurrencer frontalement les produits de WebEx, NetMeeting de Microsoft et une dizaine de petits acteurs. Mais cette concurrence ne semble pas craindre l’arrivée du géant. Réagissant à cette annonce, un porte-parole de WebEx a répliqué qu’IBM avait communiqué sur ce genre de produits à plusieurs occasions ces trois dernières années, sans pour autant donner suite à ses annonces.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur