Marché du PC en 2013 : ce sera encore pire que prévu selon IDC

PCRégulations

Le recul du marché du PC en 2013 sera encore pire que prévu selon IDC, qui anticipe une stagnation à moyen terme.

Il n’y aura pas d’effet Windows 8.1. Pour le cabinet d’études IDC, le marché du PC va se contracter de 9,7 % en 2013, en raison de la baisse des ventes en Chine (attendue à deux chiffres) et d’un développement encore plus rapide qu’attendu des terminaux mobiles. Jusqu’alors, IDC pronostiquait une chute de « seulement » 7,7 %.

En 2013, il devrait ainsi se vendre 315,4 millions de PC, contre 349,2 millions l’année dernière. A 134,4 millions d’unités, le marché du desktop connaîtrait un recul de 9,3 %. Ce dernier sera finalement moindre que celui attendu sur le segment des PC portables (-10 % à 181 millions d’unités). Une tendance inverse à celle observée ces dernières années – qui voyait les PC portables supplanter le format desktop – qui témoigne de la percée des tablettes, en faveur desquelles arbitrent de nombreux consommateurs qui se seraient hier tournés vers un laptop.

Stagnation à moyen terme

IDC  s’attend à un nouveau tassement l’année prochaine, suivi d’un léger rebond en 2015. En 2017, le cabinet d’études anticipe des ventes de PC frôlant les 320 millions d’unités, soit sensiblement le niveau du marché actuel.

Attendu en octobre, Windows 8.1 doit corriger certains des défauts que les utilisateurs attribuent à Windows 8. Rappelons que cet OS a adopté une interface tactile similaire à celle des tablettes. Un choix qui a désorienté les acheteurs traditionnels de PC et pas vraiment convaincu les fans d’interfaces tactiles. En raison des prix des PC à écran tactile, ces derniers ont souvent préféré des tablettes, moins chères.

Crédit photo :  © Oleksandr – Fotolia.com

Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur