Identité numérique : la France a ses champions mais pas d’exemples

Régulations

Débat autour de la feuille de route de l’identité numérique française de l’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN), en partenariat avec la Fédération Nationale des Tiers de Confiance (FNTC).

La remise des Trophées de la Confiance dans l’Economie Numérique a été l’occasion d’assister à une table ronde, animée par Pascal Colin, président exécutif de la FNTC, sur la feuille de route de l’identité numérique française. Coordonnée par l’ANC, elle porte sur la mise en place d’une stratégie, d’une politique nationale de promotion de la filière de la sécurité numérique.

debat feuille de route identite numerique
De gauche à droite : Cyril Murie (ANTS), Fabrice Mattatia (CDC), Pascal Colin (FNTC), Didier Chaudun (ACN), Alain Bobant (FTNC)

Une vision par la performance

Pour Cyril Murie, de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés, la filière de la sécurité numérique porte une option de souveraineté, par ce qu’elle peut apporter aux citoyens et à l’écosystème de l’identité numérique. « Nous devons avoir une vision par la performance. La référence française est indispensable pour porter notre industrie. Les projets en cours sont des projets européens. Le règlement européen ouvre nos marchés, les PME françaises doivent disposer de solutions pour se porter sur ces marchés. La France doit apporter des solutions en terme d’identité pour protéger ses citoyens. »

Ciryl Murie a également tenu à souligner les apports de l’identité numérique, et que la France n’est pas en retard sur les cas d’usage. « Il manque juste le bout en bout, de supprimer le bouton imprimer et signer. Quelles sont les conditions de réussite ? Le citoyen est protéiforme, c’est un défi de l’adresser vu de l’administration ! Mais l’Etat ne peut pas tout apporter. A un moment, il devra faire confiance à des fournisseurs de services. »

La croissance liée à la confiance

Pour Didier Chaudun, vice-président de l’Alliance pour la Confiance Numérique, le citoyen à un fort attrait pour les outils de l’identité numérique. Mais la complexité d’usage, les questions de sécurité, la gratuité des services pour des services qui vivent de l’usage des identités de leurs adhérents sont autant de freins au déploiement des solutions. « Pour les fournisseurs de services, la croissance est liée à la confiance. Nous devons mettre en place des solutions efficaces, car la dématérialisation des services apporte des gains énormes. Le consommateur va s’orienter vers des services qui donnent de la confiance. A nous de créer la référence pour les industriels qui exportent. »

« Consommateur… Le terme n’est pas bon, je lui préfère acheteur, internaute, ou encore usager privé de l’identité », remarque Fabrice Mattatia, de la Caisse des Dépôts et Consignations. « Nous constatons un frein à l’usage par les craintes. Si identité est solide, elle simplifie sa vie sur les différents réseaux. Simplicité, unification, et accès à de nouveaux usages. »

Trois scénarios pour le marché

En conclusion du débat, Didier Chaudun de l’ACN imagine trois scénarios :

  • Un marché libre, qui laisse la place aux géants GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), qui présente l’avantage de la gratuité, mais impose l’abandon de la souveraineté de l’Etat;
  • Un marché monopolistique, à l’exemple de l’Allemagne, « mais le modèle allemand dirigiste ne peut s’imposer partout… »;
  • Un marché libre mais réglementé, « le choix que nous souhaitons pour la France, de suivre un cahier des charges et d’éviter la création d’identités frauduleuses. C’est un schéma non monopolistique, avec plusieurs niveaux de sécurité qui peuvent coexister, à notifier par l’Etat français à l’Europe. »

« Nous sommes dans l’attente de l’intégration de la feuille de route dans le projet de l’Etat. A nous de créer avec l’Etat une dynamique de travail, de développer en France des projets qui permettent à l’industrie d’exporter facilement. Nous avons des champions en France, mais pas d’exemple à montrer… »

crédit photo © Sandra Gligorijevic – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur