IDF : la roadmap d’Intel sur les serveurs

Régulations

Attention, accrochez vous, voici la roadmap d’Intel sur les serveurs dévoilée à l’IDF de San Francisco !

Qui a dit qu’il n’est pas simple de s’y retrouver dans les technologies et noms de code d’Intel ? Nous allons essayer de nous orienter dans les projets du fondeur pour les serveurs ! 2005: Lyndon (Pentium 4) La plate-forme Lyndon s’annonce pour 2005. Elle est composée du processeur Pentium 4 et du chipset i945G. Seront supportés l’HyperThreading, XD, EM64T, EIST, IAMT et VT. 2005 : Irwindale (Xeon) La plate-forme Irwindale profitera du Xeon 64 bits et des chipsets Intel E7520 et E7525, de quoi gérer l’HyperThreading, EM64T et le DBS (Dynamic Bay Switching). 2005/2006 : Truland (Xeon MP) La transition entre 2005 et 2006 sera assurée par la plate-forme Truland, pour des serveurs quadri processeurs Xeon, dont les futurs Paxville Xeon MP en 90nm attendu en 2005, et Tulsa Xeon MP en 65nm attendu en 2006. Côté chipset, l’Intel E8500, double front side bus et quad-channel DDR2. 2005/2006 : Millington et Montvale (Itanium) Ces plateformes exploiteront un chipset commun, Intel E8870, pour les processeurs Foxton avec une vitesse de FSB à 667Mhz, et Pellston dont on ignore tout, sauf que la mémoire cache serait améliorée ! 2006 : Averill (Pentium 4) La plate-forme Averill reste fidèle au Pentium 4, mais profitera, à défaut du dual core, de Cedar Mill, évolution du Pentium 4 Prescott en 65nm avec 2Mo de cache L2. Le chipset sera Broadwater, qui embarquera les technologies LaGrande et IAMT2. 2006 : Bensley (Pentium dual core) Peu de choses ont été révélées sur celle plate-forme et celle qui suit. Processeur Presler, un Pentium dual core en 65nm annoncé pour 2006, et chipset Blackford. 2006 : Glidewell (Xeon dual core) Cette future plate-forme est destinée au futur processeur Dempsey, un Xeon dual core en 65nm, et au chipset Greencreek. 2007? : Dinoma, Richford,? Dans un futur plus ou moins proche, mais vers 2007, Intel devrait présenter les futures plates-formes Dinoma, dont on ne sait rien encore, puis Richford, dont on sait en revanche qu’elle utilisera le futur processeur Tukwila, puis Poulson, à savoir Tukwila en version dual core.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur