IFA, Berlin: les nouveaux écrans LCD envahiront-ils l’Europe?

Régulations

A Berlin, Les constructeurs d’écrans LCD dévoilent leurs
dernières innovations et leurs ambitions

L’IFA, le salon annuel de l’électronique grand public qui se tient du 31 août au 6 septembre à Berlin, ouvre ses portes. Pour cette édition, les fabricants d’écrans LCD (cristaux liquides) présents dévoilent une production visant le marché européen. Selon Les Echos, Panasonic, la filiale de Matsushita qui revendique un chiffre d’affaire de 10 milliards d’euros, poursuit son objectif, à savoir s’implanter un peu plus en Europe. La firme souhaite continuer à produire à la fois des écrans Plasma et LCD. Le choix du japonais peut laisser dubitatif. Le déclin annoncé du marché des écrans plasma pour 2009 ne semble pas le faire fléchir. Le Japonais demeure leader du Plasma avec 32% des parts de marché. Ces chiffres n’empêchent pas le constructeur d’imaginer le futur du LCD : tous les appareils d’un foyer branchés en réseau. Samsung, le leader mondial des écrans LCD, détenteur d’une part de marché de 17,4%, prévoit un avenir tout aussi ?interconnecté’ pour ses écrans à cristaux liquides. Pour le géant coréen, les futurs écrans LCD permettront de téléphoner, via la téléphonie Internet (VoIP). Le tout sans passer par un ordinateur. Le japonais Sharp, tout comme Panasonic, caresse des objectifs européens. Pour le constructeur propriétaire d’un usine en Pologne, l’avenir se joue aussi au Japon. Une usine d’écrans LCD, dite de ‘dixième génération’, devrait y voir le jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur