IFA : Intel Atom chez ZTE, tablettes 10 et 7 pouces chez Huawei

MobilitéPoste de travail
crédit photo © IFA

Alors que ZTE joue la carte Intel Atom pour son nouveau smartphone haut de gamme, Huawei préfère répondre à tous les secteurs du marché.

Le Grand X IN de ZTE sous Intel Atom

Les constructeurs chinois Huawei et ZTE ont profité de l’IFA pour présenter, dès l’ouverture du salon berlinois, leurs nouveautés en matière de smartphones et tablettes. ZTE, d’abord, qui fait à son tour le choix de la plate-forme Intel Atom pour équiper un nouveau terminal, le Grand X IN.

Le Grand X IN fait plutôt dans le haut de gamme sous Android Ice Cream Sandwich avec son écran 4,3 pouces 16 millions de couleurs, son capteur 8 mégapixels, 4 ou 16 Go de stockage, le support HSDPA 21 Mbit/s (dommage pour l’offre « dual carrier » des opérateurs français) assuré par le chipset Intel XMM 6260.

L’ensemble est motorisé par un Atom Z2460 cadencé à 1,6 GHz, monocœur, mais multithread (technologie Hyperthreading de deux cœurs logiques) avec 1 Go de RAM (voir les caractéristiques ci-dessous).

Multiplication des plates-formes chez ZTE

Le Grand X IN rejoint donc le smartphone Orange en marque blanche, mais aussi le Lenovo K800 sur la plate-forme Intel face aux solutions ARM qui équipent la quasi-totalité des offres mobiles (y compris les Nokia Lumia sous Windows Phone).

Le nouveau smartphone de ZTE valide ainsi l’engagement pris au Mobile World Congress 2012 de Barcelone (MWC 2012) d’adopter la plate-forme Intel dans un smartphone. Il restera à vérifier l’accueil que lui réserveront les consommateurs. Annoncé pour septembre sur le marché européen, le prix du terminal n’est cependant pas précisé.

Caractéristiques du Grand X IN

  • Processeur Intel Atom Z2460 ;
  • HSPA+ 21Mb/s – Intel XMM 6260 Platform ;
  • EDGE 900/1800/1900 ;
  • HSDPA 900/2100 ;
  • DPA 21Mb/s UPA 5,76Mb/s ;
  • Android 4.0 Ice Cream Sandwich ;
  • RAM 1Go, ROM 16 Go/4 Go, ext. microSD 32 Go ;
  • 4,3 pouces QHD (960 x 540 points), TFT capacitif ;
  • 1650 mAh, Li-Ion
  • Caméra arrière 8 Mpx AF/Flash+ frontale 0,3 Mpx ;
  • GPS, Wifi 802.11 b/g/n, Wifi Direct, Bluetooth 2.1 + A2DP ;
  • Accéléromètre, gyroscope, compas, détecteur de proximité et de lumière ;
  • Dolby, radio FM ;
  • DLNA, lecture et enregistrement en 1080p ;
  • NFC, FOTA, HD Voice, Dual Mic ;
  • 127 x 65 x 9,9 mm, 140,8g (avec batterie).

Abondance d’offres chez Huawei

Pour sa part, Huawei ne joue pas la carte Intel pour l’heure, mais celle d’inonder le marché en se positionnant sur tous les secteurs possible.

Côté smartphones, pas moins de quatre modèles de l’entrée de gamme Ascend Y 201 Pro avec processeur 800 MHz au haut de gamme Ascend D1 Quad XL quadricœur 1,2 GHz en passant par les milieux de gamme G330 et G600 en bicœur 1 GHz et 1,2 GHz pour des tarifs évoluant entre 130 et 500 euros environ avec des disponibilités annoncées pour le 4e trimestre. En même temps que l’Ascend D Quad ?

Tous équipés de Android 4.0 (Ice Cream Sandwich), ces nouveaux terminaux offrent l’occasion au constructeur de présenter sa surcouche Emotion UI qui, au regard de la vidéo ci-dessous, semble fournir de nombreuses possibilités de personnalisation.

Huawei a également introduit ses tablettes MediaPad, là encore en jouant l’abondance pour répondre à la demande du marché avec des versions 10 et 7 pouces, toutes les deux sous Ice Cream Sandwich. La MediaPad 10 FHD dispose d’une puce quadricœur à 1,2 GHz. La MediaPad 7 Lite se contente d’un monocœur à 1,2 GHz. Elle vient clairement se positionner face à la Nexus 7 de Google. Il ne reste plus qu’à attendre son lancement sur le marché.

Crédit photo © IFA


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur