IFrame a encore été la plus grande menace en décembre

Sécurité

Même si son influence néfaste a baissé, estime Sophos

L’infection de pages Web est encore restée en décembre le sport favori des pirates. Selon le dernier classement des menaces établit par Sophos, le malware Iframe qui injecte du code malveillant dans les pages Web, conserve sa première place du classement avec 50% des menaces observées.

Son impact semble néanmoins un peu moins important puisqu’en novembre, il représentait près de 70% des attaques menées via le Web. Il est suivi par ObjJS, utilisé par les pirates pour infecter les internautes avec du code JavaScript camouflé, qui a représenté 19,2% des attaques. Un petit nouveau apparaît à la troisième place: DRClick avec 14% des attaques.

Le reste du classement se compose des chevaux de Troie Unif (3,0%), Decdec (2,4%), Fujif (1,6%), Pintadd (0,9%), Zlobar (0,8%) et du malware FunDF (0,6%).

La Chine et les Etats-Unis restent les pays qui hébergent le plus de programmes malveillants (41% et 34%). Une grande partie des sites Web piégés par Iframe sont en effet hébergés dans l’Empire du Milieu. En décembre, la France a quitté le classement des dix premiers pays.

Du côté des menaces véhiculées par messagerie, c’est le cheval de Troie Pushdo qui remporte la palme en décembre avec 36% des attaques. Il est suivi par l’indétrônable ver Netsky (28%) et Mytob (7%). A noter que d’autres vers préhistoriques sont toujours présents dans le classement: MyDoom (3,5%), Bagle (1,7%).

Pour 2008, les éditeurs de sécurité rivalisent d’un pessimisme tout commercial. Sophos y va de son petit sondage: 70% des personnes interrogées estiment que l’année 2008 sera aussi mauvaise, voire pire pour la sécurité informatique que 2007. De quoi bien commencer l’année !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur