Ignite 2019 : Microsoft mise sur le low-code pour impliquer les métiers

Cloud
ignite-2019-power

Des chatbots à la RPA, Microsoft actionne de nouveaux leviers low-code avec sa plate-forme Power.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Il va falloir s’y habituer : Flow s’appelle désormais Power Automate.

En renommant ainsi son outil d’automatisation, Microsoft fait « marque commune » avec PowerApps et Power BI, les deux autres composantes de sa plate-forme de développement sans code.

La conférence Ignite est l’occasion d’annoncer une autre évolution pour Power Automate : UI flows.

Ce service cloud vise les applications web et Windows qui ne proposent pas les API et les connecteurs adéquats pour automatiser des processus.
À la place, il enregistre les actions au niveau de l’interface utilisateur.

ui-flows

Disponible en preview, UI flows fonctionne sur Windows 10, Windows Server 2016 et Windows Server 2019. Il est accessible uniquement en anglais pour le moment.
La prise en charge des affichages multiples n’est pas encore assurée. Idem pour les VM, le double clic, le tactile ou encore l’interaction avec les éléments de l’interface Windows.

Preview également pour Power Virtual Agents, autre service cloud, destiné pour sa part au développement de chatbots.
Là aussi, des fonctionnalités manquent pour l’instant à l’appel. Notamment la cocréation de bots, l’exploitation en marque blanche et les variables personnalisées.

power-virtual-agents

Power BI… & Cie.

Power BI évolue en parallèle, avec des améliorations axées entre autres sur la sécurité. Elles reposent sur la jonction avec deux outils Microsoft :

  • Information Protection pour aligner l’étiquetage des données sensibles sur celui d’Office 365 (avec persistance lors de l’export en Excel, PowerPoint ou PDF) ;
  • Cloud App Security pour suivre et protéger les sessions Power BI impliquant ces données sensibles.

power-bi-cloud-app-security

On notera par ailleurs, toujours pour Power BI :

  • Intégration avec Azure Synapse (rebranding d’Azure SQL Data Warehouse)
  • Deux éléments sur l’application de bureau. D’une part, une visualisation supplémentaire à venir ce mois-ci : l’arbre de décomposition. De l’autre, une passerelle avec les services cognitifs Azure pour simplifier l’exploitation de la data non structurée (fonctionnalité déjà disponible avec les flux de données Power BI)

arbre-decomposition

Il y a aussi du nouveau pour AI Builder, l’outil destiné à intégrer des fonctionnalités IA dans les PowerApps. En l’occurrence, des modèles « prêts à l’emploi » pour l’extraction de points-clés d’un texte, la détection de la langue, la reconnaissance de caractères et l’analyse du sentiment.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • ignite 2019
  • Microsoft

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur