Iliad double son résultat

Cloud

La maison mère du FAI Free poursuit sa croissance vertueuse, notamment grâce aux progrès du dégroupage

Le premier semestre s’achève en beauté pour Iliad, le groupe qui contrôle notamment Free. L’entreprise annonce un résultat net de 15,49 millions d’euros contre 10,61 millions il y a un an, soit une progression de 46%. Le résultat d’exploitation s’établit à 24,16 millions contre 15,79 millions, en dépit d’une hausse des charges d’amortissement de 241% à 21,4 millions, souligne l’opérateur dans un communiqué. Son chiffre d’affaires consolidé passe à 221,9 millions d’euros, soit une progression de 77,2%.

Le REAA (résultat d’exploitation avant amortissement) progresse de 106,5% grâce aux activités internet, dont la contribution augmente de 219,2% à 35,1 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 173,02 millions (+95%), soit une marge de 24,8% contre 14,1% un an plus tôt. “Cette performance souligne plus encore la pertinence du développement du groupe sur le dégroupage de la boucle locale et valide sa stratégie de déploiement de son propre réseau”, explique Iliad. Free profite donc à plein du dégroupage et confirme sa place de deuxième FAI français derrière Wanadoo. Iliad confirme ainsi son objectif d’un million d’abonnés ADSL au cours du premier semestre 2005 alors qu’il en comptait 768.000 au 30 juin. Le pourcentage d’abonnés dégroupés devrait être supérieur à 70% en juin 2005. L’activité téléphone du groupe (OneTel) est en revanche en repli. La marge de REAA de cette activité a reculé à 11% contre 21,8% au premier semestre 2003, du fait notamment de la croissance des dépenses marketing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur