Iliad (Free) abandonnerait totalement le fixe

Régulations

Après Kertel, l’opérateur pourrait céder OneTel et ses 220.000 clients

Iliad pourrait poursuivre son recentrage exclusif autour des activités Internet et nomades. La maison mère de Free entend donc se désengager totalement de la téléphonie fixe. Après avoir cédé Kertel (cartes prépayées) à Proximania, le groupe pourrait se séparer de sa dernière activité dans la téléphonie traditionnel en vendant OneTel (présélection), selon une information des Echos.

Ce désengagement répond à deux constats. Face à la VoIP, la téléphonie fixe perd de plus en plus de terrain. Du coup, les revenus de cette activité sont en baisse chez Iliad : -8% en 2006 à 76 millions d’euros.

Ensuite, le groupe a aujourd’hui besoin d’argent frais pour mener à bien ses programmes de développement. Il y a la fibre optique qui nécessitera 1 milliard d’euros d’investissements, le déploiement d’une offre WiMax, l’achat éventuel de Club-Internet (au moins 300 millions) et pourquoi pas (si les conditions le permettent), l’acquisition de la 4e licence 3G (619 millions supplémentaires).

La vente de OneTel apparaît donc comme une solution logique. Cette filiale spécialisée dans la présélection compte encore 220.000 abonnés après en avoir totalisé plus de 330.000 en 2004.

Si Iliad s’est refusé à tout commentaire, le quotidien économique note que OneTel ne bénéfice d’aucune opération marketing depuis un certain temps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur