Iliad (Free) continue de draîner un flot d’abonnés

Cloud

Le fournisseur d’accès a séduit 188.000 nouveaux clients ADSL au cours des trois premiers mois de l’année et comptait 1.783.000 abonnés ADSL fin mars

Free, filiale du groupe Iliad, consolide encore sa place de deuxième fournisseur d’accès à Internet en France. Le groupe récolte les fruits d’une stratégie très agressive avec le lancement d’une multitude de services comme l’hébergement à distance, le Wimax, le Wi-Fi, la TV HD…

Résultat: au premier trimestre, Free a séduit un nombre record de nouveaux abonnés. Sur le seul premier trimestre 2006, ce sont 188.000 nouveaux clients ADSL qui sont venus le rejoindre, contre 150.000 sur la même période, l’an dernier et 149.000 au quatrième trimestre 2005. Le FAI totalise 1.783.000 abonnés ADSL fin mars contre 4,9 millions pour France Télécom/Wanadoo. Le chiffre d’affaires d’Iliad a bondi de 33% à 217,3 millions d’euros contre 163,1 au premier trimestre 2005, avec des ventes Internet en hausse de 53% à 187,2 millions d’euros. Les services à valeur ajoutée ont généré un chiffre d’affaires de près de 30,5 millions et le revenu moyen par abonné (Arpu) a dépassé les 33 euros hors taxes par mois. Seule ombre au tableau, les performances de la branche téléphonie fixe (Onetel, Kertel…) sont en recul de 24% à 28,6 millions d’euros, succès de la VoIP oblige. Le nombre total d’abonnés Onetel a décliné au 1er trimestre 2006 pour s’établir à 274.000 abonnés facturés au 31 mars 2006 contre 298.000 abonnés facturés au 31 décembre 2005. Le groupe a confirmé ses prévisions, à savoir dépasser les deux millions d’abonnés fin 2006, disposer de 75% d’abonnés dégroupés à cette date, de maintenir une marge de 20 euros en moyenne par abonné dégroupé et de “poursuivre sa stratégie de croissance rentable”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur