Iliad peine à colmater la fuite des abonnés d’Alice

Cloud

L’érosion des abonnés d’Alice se semble s’accélérer. Elle est cependant toujours largement compensée par les bons résultats de Free.

Iliad vient de publier les résultats de son troisième trimestre. Au 30 septembre, le groupe affiche un chiffre d’affaires supérieur à 511 millions d’euros, en hausse de 5 % par rapport à la même période en 2009. Sur les neuf premiers mois de l’année, Iliad génère un revenu de 1,53 milliards d’euros, en hausse annuelle de 4,8 %.

L’essentiel des revenus provient de l’activité Internet résidentielle. Le secteur grand public génère 506,4 millions d’euros (1,511 milliard sur l’année), dont 442 millions issus de la locomotive Free (1,3 milliard sur l’année, en hausse de 10,5%). En revanche, la situation ne s’améliore guère pour Alice. Avec 64,4 millions de chiffre d’affaires au 3e trimestre, l’autre marque Internet d’Iliad recule de plus de 15 % par rapport à 2009. Une tendance accentuée sur les neuf premiers mois de l’année avec moins de 200 millions d’euros en 2010 contre plus de 248 millions en 2009 (-19,5 %).

Une baisse qui se traduit dans les recrutements. Dans le cas d’Alice, il faut plutôt parler de désaffections. Le nombre d’abonnés est passé de 731.000 au 30 septembre 2009 à 589.000 en 2010 (-19,4 %). Une tendance qui semble s’intensifier d’un trimestre à l’autre. Au second trimestre, Alice comptait 638.000 utilisateurs. Soit 93.000 comptes partis en fumé alors qu’ils n’étaient «que» 67.000 dans ce cas au cours du premier semestre. Le rachat d’Alice en 2008 à Telecom Italia France est-il toujours considéré comme une bonne affaire par les dirigeants du groupe? La fuite des abonnés d’Alice plombent le taux de recrutement du groupe qui, globalement, n’a séduit que 24.000 nouveaux abonnés entre le 31 mars et le 30 septembre 2010, et à peine 120.000 en un an.

Un score alarmant modéré par les résultats de Free. Le fournisseur d’accès phare attire 73.000 nouveaux abonnés d’un trimestre à l’autre et 250.000 sur un an. C’est beaucoup mieux que les 37.000 recrutements du deuxième trimestre 2010 mais inférieur aux 88.000 du premier trimestre. Au total, Iliad revendique 4,528 millions d’utilisateurs (répartis pour 3,939 million chez Free et 589.000 chez Alice). Le taux de dégroupage global dépasse les 88 %. Un record. Le revenu mensuel moyen par abonné (Arpu) se maintient à 36,1 euros, équivalent au troisième trimestre 2009, « malgré la pression sur les revenus issus de la téléphonie » notamment provoquée par l’élargissement du nombre de destinations fixes incluses dans le forfait triple play. Une baisse contrebalancée par les revenus en progression des services audiovisuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur