Ils ont changé le monde… de l’Internet et de la politique !

Régulations

5è Forum mondial e-démocratie, à Issy-les-Moulineaux: un portail d’information US PoliticsOnline a recensé les 10 initiatives

À l’occasion de ce forum mondial e-démocratie qui bat son plein aux portes de Paris, notre confrère US PoliticsOnline, portail spécialisé dans la politique en ligne, s’est illustré avec humour. Il a sélectionné les initiatives qui ont bouleversé la face du monde politique via Internet. Toutes ces entreprises ou personnalités ont, soit accompli des actions exceptionnelles effectuées en matière de politique en ligne et d’e-gouvernement, soit mis en place des initiatives ayant un caractère fondamentalement innovant lequel a changé durablement les processus politiques

Voici les plus “notables” initiatives

Al Jazeera www.aljazeera.net Joint-venture entre la BBC et le gouvernement saoudien, lancée il y a une dizaine d’années, la chaîne de TV est aujourd’hui une puissante machine d’informations en ligne indépendante. Le site d’informations est aujourd’hui le premier service d’informations arabes non censurées dans le monde. Depuis la guerre en Irak, son site Internet publie ses informations tout en parant les attaques d’hackers et les accusations. America Online www.aol.com Grâce à la création de guides pédagogiques de services administratifs et électoraux – valables pour tous les Internautes et pas seulement pour ses membres – America Online (AOL) a contribué à changer la manière dont les électeurs américains abordent les questions politiques et le processus démocratique. Plus de 30 millions d’électeurs ont accès à des contenus politiques depuis l’élection présidentielle de 2000. Pour le scrutin de 2004, le Guide de l’élection est la principale production du site. Bharatiya Janata Party www.bjp.org En février 2004, le BJP (Bharatiya Janata Party), parti nationaliste hindou, annonçait le lancement d’une campagne en ligne sans précédent, changeant la manière de faire campagne dans la plus grande démocratie du monde, l’Inde. Le BJP a mis toutes ses forces dans une e-campagne sous forme de blitzkrieg pour attirer les électeurs par téléphone, télévision, radio et Internet. Durant cette campagne, le BJP a envoyé des messages à plus de 20 millions d’adresses e-mail, représentant pratiquement toutes les adresses e-mail du pays, et a contacté par la voie électronique un nombre équivalent de personnes par téléphone fixe et mobile. BBC News and iCan Team news.bbc.co.uk Référence incontournable dans le domaine de l’information politique, le site a lancé plusieurs initiatives visant à lutter contre l’apathie de l’électeur en finançant notamment des expériences de terrain. Le site iCan aide les citoyens à rechercher les sujets qui les concernent, à en trouver d’autres qui s’en rapprochent et propose avis et outils pour s’organiser et s’engager dans le processus politique. Un forum public permet aux citoyens de débattre et une ” base de données de la démocratie ” contient de précieuses informations sur les processus électoraux et législatifs. Blogger www.blogger.com Blogger, l’une des entreprises de création de blog les plus connues au monde, permet aux simples citoyens de faire entendre leur voix sur le web et d’organiser l’information d’un point de vue personnel. Aujourd’hui propriété de Google, Blogger avait démarré comme une minuscule société de San Francisco, appelée Pyra Labs en août 1999. Depuis sa création, il y a cinq ans, les blogs ont remodelé le web, touché le monde politique, secoué le monde journalistique, et permis à des millions de personnes de se faire entendre et de se connecter entre eux. Dan Jellinek www.headstar.com Dan Jellinek est l’éditeur du “E-Government Bulletin”, service par e-mail couvrant les services publics électroniques, la “télédémocratie” et la société de l’information au Royaume Uni et dans le monde. Le Bulletin est gratuit et indépendant. Election-Europe www.election-europe.com Election Europe développe des systèmes sécurisés de vote par Internet en mode ASP ou des Intranet pour les bureaux de vote, les entreprises, les conférences et conventions. Ces services répondent aux besoins des élections professionnelles, comme celles des élections aux comités d’entreprise ou des délégués syndicaux. L’équipe a notamment organisé les premières élections par Internet au monde, en Arizona, pour l’ICANN, l’EU-StudentVote et plusieurs élections locales au Royaume-Uni. Franck Biancheri www.europe2020.org Franck Biancheri est un activiste de la démocratisation de l’Union Européenne depuis une vingtaine d’années. A travers de nombreuses initiatives, il a démontré sa résolution et sa capacité à faire partager sa cause et à séduire un public de plus en plus nombreux, comme dans n’importe quelle campagne démocratique. Il est à l’origine de la création de l’AEGEE-EUROPE, un réseau d’étudiants qui rassemble plus de 12.000 membres depuis trois ans, a créé un parti politique indépendant pour une démocratie européenne (IDE), a lancé et développé TIESWeb (Transatlantic International Exchange System), le réseau ” Newropeans ” et la fondation ” Europe 2020 “. Joe Trippi www.joetrippi.com Joe Trippi – qui fit la couverture du “New Republic” comme l’homme qui a “réinventé la campagne électorale” -était le responsable national de la campagne d’Howard Dean, pionnier dans l’utilisation des technologies en ligne pour organiser ce qui est devenue le plus grand mouvement de mobilisation des campagnes américaines. Grâce à l’utilisation innovante d’Internet, “Dean for America” a collecté plus d’argent qu’aucune autre campagne présidentielle démocrate, avec des dons d’un montant moyen inférieur à 100 dollars. Liu Di A.K.A. Stainless Steel Mouse http://www.atimes.com/atimes/China/FG22Ad04.html Liu Di est une dissidente chinoise qui symbolise l’une des multiples facettes de la révolution en ligne qui atteint la Chine. Agée de 22 ans et diplômée en psychologie de l’Université de Pékin, Liu Di publiait ses commentaires sur les chatrooms chinois, sous le nom de “souris en acier inoxydable”. En 2001, après la fermeture par la police de l’un de ses chatrooms préférés, elle créait son propre chatroom, “une vie en feu”. Elle y publia plusieurs articles critiquant les restrictions gouvernementales de l’accès à l’Internet. Arrêtée en 2002, après avoir critiqué l’emprisonnement d’un autre dissident, Huang Qi, elle resta en prison jusqu’en novembre 2003. Malgré cet épisode, elle continue à écrire sur le Net, dénonçant la corruption gouvernementale et réclamant la libération des autres dissidents. Matt Drudge www.DrudgeReport.com Matt Drudge, chasseur de scoops qui se rendit célèbre en dévoilant sur le web l’affaire Monica Lewinsky, continue à proposer aux visiteurs de son site des informations sur la vie politique et économique d’Hollywood. Drudge lança “The Drudge Report” en 1995, alors qu’il s’occupait de la boutique de cadeaux des studios de CBS, en pensant que la publication sur le Net des bruits de couloir dont il était témoin serait un passe-temps amusant. Son objectif déclaré est de donner au “peuple américain l’information qu’il pense être correcte ou importante et de révolutionner l’industrie des médias en lui donnant un coup de jeune”. Avec l’utilisation croissante de l’Internet comme source d’informations pour la vie politique en 2004, les infos de Drudge pourraient faire de nombreux émules. Meetup.com www.Meetup.com Ce qui commença comme un nouveau moyen d’organiser des rencontres locales entre personnes partageant les mêmes passions s’est transformé en un puissant outil de soutien en ligne pour les hommes politiques américains. Meetup est une plateforme technologique avancée et un réseau mondial permettant aux personnes d’organiser elles mêmes des rencontres en un même lieu et une même date. Meetups est ainsi implanté dans 651 villes et 61 pays et plus de 1,3 million de personnes se sont inscrites pour discuter de l’un des 4.000 sujets proposés. Aujourd’hui, plus de 500.000 personnes utilisent Meetup, à travers le monde, pour des activités politiques. MoveOn www.moveon.org C’est MoveOn.Org qui a donné, le premier, un aperçu des capacités du net pour collecter des fonds et mobiliser des citoyens autour d’une cause. Le réseau international compte plus de 2 millions d’activistes en ligne et est l’un des exemples les plus efficaces de la démocratie électronique d’aujourd’hui. En 2004, MoveOn a utilisé le web pour collecter de nombreux fonds en ligne et mobiliser à tel point que son nom devient un nom commun. Ohmynews http://english.ohmynews.com Il y a trois ans, un groupe de quatre personnes lançait le concept du “journalisme citoyen” en Corée du Sud avec le site OhmyNews. Aujourd’hui, l’équipe permanente du site est de 53 personnes, dont 35 journalistes et un nombre de “citoyens reporters” qui atteint 26 700. Ces “citoyens reporters” proposent environ 200 articles chaque jour, et environ un million de lecteurs visitent quotidiennement le site d’OhmyNews. Le site alterne des informations brutes et des commentaires. Son influence comme outil de mobilisation de masse a été considérée comme essentielle dans la victoire électorale du président Roh Moo-huyn. True Majority http://truemajority.org True majority a mené de nombreuses campagnes de marketing viral, auprès de plus de 435.000 Internautes inscrits. A travers de courts e-mails d’alerte, True Majority alerte sur ce qui est en train de se passer à Washington et invite ses membres à envoyer gratuitement des e-fax à leurs parlementaires, utilisant sa technologie pour générer un fax envoyé par l’Internaute lui-même. TrueMajority a également lancé la campagne “Mon ordinateur a mangé mon vote” pour demander l’interdiction de l’utilisation des machines électroniques jusqu’à ce qu’elles prouvent la garantie de l’intégrité du vote et la possibilité de recompter facilement les voix. Visite, en prolongement…

Le Forum mondial e-démocratie se déroule les 29 et 30 septembre à Issy-les Moulineaux. Il a pour objectif de collecter un ensemble de réflexions sur les technologies de l’information et de la communication et d’examiner leurs impacts sur la vie quotidienne, notamment la vie démocratique. Ce rendez-vous, qui regroupe chaque année un bon millier de personnalités du monde politique et économique (élus, professionnels, fonctionnaires et citoyens du monde entier), est désormais un important lieu d’échanges internationaux. De nombreux thèmes y sont abordés, dont notamment : ? comment réguler la société de l’information entre sécurité et liberté ? ? les nouveaux rapports de l’administration et du citoyen ? les défis de la fracture numérique à l’échelle Nord/Sud ? de l’e-vote à l’e-citoyenneté : impact des net campagnes ? l’e-administration : une réalité (solutions pour une administration décentralisée) Le Forum est complété par une exposition des principaux acteurs intervenant en matière d’e-administration et de téléservices Pour s’y rendre : Palais des arts et des congrès d’Issy-les-Moulineaux 25, avenue Victor Cresson 92130 Issy-les-Moulineaux Tél : 01 41 23 82 68


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur