IM : Cisco s'offre le très ouvert Jabber

Réseaux
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Le géant des réseaux se renforce dans les services de messageries instantanées

Encore une acquisition pour Cisco dans les services en ligne. Le roi des réseaux renforce son activité CoIP (communication over IP) avec le rachat de son compatriote Jabber. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Fondé en 2000, Jabber est spécialisé dans les outils de messagerie instantanée pour entreprises comme Jabber XCP ou JabberNow, une solution préconfigurée qui permet de déployer un système de messagerie au sein de l’entreprise.

L’intérêt deJabber est de proposer des produits open source basés sur le standard XMPP permettant l’interopérabilité entre des solutions hétérogènes comme celles de Microsoft (Office Communications Server), d’IBM (Sametime), d’AOL (AIM), de Google (Talk) ou de Yahoo (Messenger).

Les logiciels de Jabber seront intégrés à la suite unifiée de communication de Cisco et dans son offre SaaS (Software as a Service) WebEx Connect, autre acquisition récemment opérée par Cisco, apportant des applications de mise en réunion (‘conferencing’ ) avec envoi /réception de documents en ligne.

Avec ce rachat, Cisco entend devenir la “référence de l’interopérabilité dans les espaces collaboratifs“, a déclaré Doug Dennerline, vice-président senior de Cisco.

Il est en effet intéressant de souligner que Cisco privilégiait jusqu’à aujourd’hui le protocole SIP/SIMPLE pour sa suite. En adoptant XMPP, il semble que l’équipementier change son fusil d’épaule.

D’ailleurs, fin août, Cisco mettait la main sur PostPath,un éditeur californien qui a développé un serveur de messagerie sous Linux, alternative à Exchange de Microsoft. Montant de l’opération : 215 millions de dollars.

PostPath Inc, basé à Mountain View, a développé un logiciel de messagerie et une application d’agenda fonctionnant sous le système d’exploitation Linux.Visiblement, l’open source, à la mode chez Cisco, devrait permettre au géant des réseaux de maintenir son objectif : déstabiliser la forteresse Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur