Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

Imagerie satellitaire : Google rachèterait Skybox Imaging pour 1 milliard de dollars

Google est en train de se construire un portefeuille dans le domaine aérien et spatial. Il y a quelques mois, la firme américaine avait annoncé le rachat de Titan Aerospace, qui construit des drones  solaires, à la barbe de Facebook lui aussi intéressé par l’entreprise. Aujourd’hui, Google rachèterait  une start-up baptisée Skybox Imaging pour 1 milliard de dollars, selon le site Techcrunch. Les négociations auraient commencé au mois d’avril et le géant du web aurait aussi approché une autre jeune pousse dans l’imagerie satellitaire, Planete Labs.

Renforcer Google Earth et diversifier les revenus

Pourquoi un tel rachat ? Google dispose d’outils de géolocalisation (Map) et d’images satellitaires (Earth). Skybox Imaging, fondée en 2009 par Julian Mann, Dan Berkenstock, Ching- Yu Hu , et John Fenwick, propose des images prises par des satellites en haute définition et très détaillées. Google pourrait utiliser ces données au sein de sa division « Earth Entreprise ». Cette dernière fournit des données de cartographie pour les entreprises (grands comptes et PME), ainsi qu’aux institutions. Toujours selon le site web, cette acquisition s’inscrirait dans une stratégie de diversification des revenus de Google. Les analystes anticipent la diminution de la publicité dans le moteur de recherche au profit d’autres éléments plus valorisant comme la géolocalisation.

Une stratégie opérateur ?

Aucun des deux protagonistes n’a voulu commenter les informations de Techcrunch. Il n’en demeure pas moins que Google s’intéresse de très près aux questions spatiales et aériennes. La firme a présenté l’année dernière son projet Loon d’accès à Internet dans la stratosphère par ballons circulant dans les cieux. Google se trouve en concurrence avec Facebook qui, avec son initiative Internet.org, veut également connecter le monde entier au web. Le rachat de Skybox Imaging, qui investit dans le lancement de satellites, pourrait aussi s’inscrire dans une stratégie d’opérateur de la part des géants du web. En tout cas Google a les moyens de ses ambitions. Le groupe a dévoilé à la SEC qu’il disposait d’une capacité d’investissement à l’étranger de 30 milliards de dollars.

A lire aussi :

Eutelsat-Tooway apporte l’Internet illimité au satellite

Des satellites amateurs pour lutter contre la censure Internet

Recent Posts

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

20 minutes ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

2 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

7 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

23 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

24 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago