Imagination défie ARM avec ses cœurs “Warrior” 64 bits

Composants

Imagination Technologies vient de présenter la feuille de route de ses cœurs de processeurs MIPS avec en vedette les futurs “Warrior” destinés à concurrencer les ARM 64 bits.

Si Imagination Technologies est principalement connu pour ses processeurs graphiques PowerVR, il entend bien imposer ses cœurs à architecture MIPS dans le secteur de la mobilité. Pour ce faire, la société britannique a présenté la feuille de route de ses cœurs de CPU.

Des nouveautés pour les familles Aptiv

La génération Aptiv a été mise à jour et les nouveaux cœurs Series5 generation, nom de code “Warrior”, ont été annoncés et détaillés par Imagination.

Ainsi, la génération interAptiv se voit étoffée d’une version monocœur à faible empreinte tandis que la famille microAptiv gagne une version en virgule flottante. Aptiv se compose ainsi toujours des gammes suivantes :

  • proAptiv : configurations de 1 à 6 cœurs avec virgule flottante matérielle en option
  • interAptiv : configurations mono, double et quadri cœurs avec support du multi-threading
  • microAptiv : cette famille qui vise principalement les microcontrôleurs intègre désormais une unité à virgule flottante en option

Les principaux attributs des cœurs “Warrior”

Plus tard cette année, Imagination lancera sa nouvelle génération de cœurs MIPS baptisée “Warrior”. Déclinés en 32 bits et 64 bits, ces derniers pourront exécuter le code 32 bits sans aucun artifice.

Et Imagination de préciser que les “Warriors” supportent la virtualisation et le multi-threading. Ils bénéficieront d’un ensemble d’outils pensés pour un développement et un déboggage facile et rapide.

De surcroît, le jeu d’instructions SIMD a été construit pour être facilement pris en charge dans les langages de haut niveau tels que C ou OpenCL.

Avec “Warrior”, Imagination capitalise sur l’acquisition de MIPS Technologies fin 2012. La société a ainsi pu redoubler d’efforts dans le développement des CPU MIPS mais aussi des outils, des compilateurs, des débogueurs, des systèmes d’exploitation (Android notamment), des logiciels… Avant cette acquisition, MIPS Technologies en partenariat avec d’autres sociétés avait déjà développé des processeurs pour terminaux mobiles low-cost tels que le JZ4780 avec Ingenic.

Bientôt trois architectures mobiles : ARM, x86 et MIPS

Des attributs et un écosystème complet qui pourraient permettre à Imagination de gagner des parts de marché dans la téléphonie mobile et les microserveurs. Les cœurs “Warrior” 64 bits viennent en concurrence frontale avec les ARM Cortex-A50 également 64 bits.

La tâche sera rude puisque les architectures ARM règnent en maître dans le paysage mobile. Toutefois, il ne faudrait pas oublier le potentiel d’Imagination démontré avec ses prouesses dans le domaine des GPU. D’autant plus que la société britannique pourrait offrir aux licenciés de ses GPU d’importants rabais sur ses processeurs MIPS.

Avec la montée en puissance d’Intel dans le secteur des processeurs mobiles, on devrait donc voir arriver un troisième acteur de poids avec Imagination. Mais la société vise aussi les microserveurs avec les “Warriors”, secteur dans lequel elle viendra également concurrencer Intel et ARM.

Quant à Hossein Yassaie, le PDG d’Imagination, il est confiant sur le succès de ses processeurs MIPS : «L’industrie aspire à un choix dans le marché des processeurs, et nous faisons MIPS une alternative claire et de qualité supérieure. Nous avons une gamme exceptionnelle de cœurs disponibles aujourd’hui et qui sera complétée par nos prochains cœurs «Warrior», qui fourniront des niveaux de performance, d’efficacité et de fonctionnalité qui vont au-delà d’autres offres du marché.»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur