Imagination Technologies lance son premier coeur MIPS dans la bataille de la mobilité

Composants

Imagination Technologies vient de présenter son tout nouveau coeur MIPS baptisé “Warrior”. Il s’agit de la première IP d’un catalogue qui va s’étoffer dans les 12 prochains mois.

Il n’aura guère fallu attendre très longtemps pour que l’acquisition de MIPS Technologies par Imagination en février 2013 porte ses fruits. Le premier d’entre eux baptisé P5600 se réclame de la gamme Series5 “Warrior P-Class”.

Un premier coeur Warrior 32 bits

La société britannique n’hésite pas à parler de bond en avant dans le domaine des processeurs MIPS. Une avancée qui prend la forme d’un coeur de CPU 32 bits dont la surface est jusqu’à 30% plus petite que celle des coeurs de CPU comparables, les coeurs ARM étant bien entendu visés.

Les domaines d’application sont les secteurs de la mobilité et de l’embarqué.

Des atouts indéniables

Il s’agit d’une première étape importante dans la feuille de route des “Warrior” qui prévoit des variantes 32 bits et 64 bits au cours des 12 prochains mois.

Ce premier jalon apporte le support de l’architecture SIMD (Single Instruction on Multiple Data) sur 128 bits permettant d’appliquer une instruction à plusieurs données en parallèle. Cette technique sied parfaitement pour des applications de DSP, de traitement de données pour l’imaging et le multimédia. La virtualisation hardware est également de la partie ainsi qu’un système complet de sécurité pour répondre aux impératifs de livraison de contenus multimédia.

L’adressage mémoire bénéficie de son côté du XPA (Extended Physical Addressing) qui permet à une architecture 32 bits d’accéder jusqu’à 1024 Go (1 To) de mémoire en lieu et place de 4 Go maximum mais aussi de l’adressage virtuel via EVA (Enhanced Physical Addressing).

Imagination indique que jusqu’à 6 coeurs P5600 pourront fonctionner de concert dans un cluster avec une parfaite cohérence du partage de cache.

Warrior_P5600_MIPS_ImaginationUne armée de Warrior à venir

Ces premiers coeurs “Warrior” ont des attributs à faire valoir et pourraient permettre à Imagination de gagner des parts de marché dans la téléphonie mobile. Mais, avec les coeurs “Warrior” 64 bits à venir, la société britannique viendra concurrencer les coeurs ARM Cortex-A50 dans le domaine des microserveurs et de la mobilité également.

Imagination est rompu au licenciement de ses GPU PowerVR au gré desquelles la société a tissé des partenariats. Partenariats susceptibles d’être exploités puisque la société pourrait consentir à d’importants rabais sur ses processeurs MIPS aux licenciés de ses GPU.

Si d’aucuns s’attendent à un choc entre ARM et Intel (grâce à ses Atom “Bay Trail”) dans le secteur de la mobilité, il faudra vraisemblablement compter sur un outsider prêt à en découdre.

Le licenciement des propriétés intellectuelles (IP) P5600 débutera dès ce trimestre.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur