iMesh 6.0: la flamme de la légalité se ravive dans le P2P

Régulations

La version 6.0 du logiciel de “peer-to-peer” : iMesh, est disponible depuis quelques jours. Du coup, les majors ont les cheveux qui se dressent sur la tête et les utilisateurs avertis se frottent déjà les mains

C’est le grand retour d’Imesh. Après une fermeture suite à des poursuites judiciaires qui ont abouti à une amende de

4,1 millions d’euros, (lire notre article) le logiciel de P2P Imesh revient hanter l’univers de Toile en proposant un service légal de téléchargement de musique. Tout comme Napster, Yahoo et consorts… le groupe israélien qui propose ce service a également retourné sa veste du bon côté. Car si le logiciel est lui gratuit, le téléchargement devient payant. Pour 6,95 dollars par mois, les utilisateurs pourront télécharger des morceaux à leur guise. Bien entendu le système étant légal le téléchargement des fichiers est autorisé par les ayants droit. Imesh n’autorise pas de graver les fichiers et dans ces conditions légales, l’ancien programme de P2P illégal remet les points sur les “i” : “L’utilisation du logiciel ou d’une partie du service, excepté pour les services autorisés dans ce présent contrat, est strictement interdite ; toute infraction à la propriété intellectuelle peut être sujette à des peines civiles ou criminelles incluant des dommages et intérêts pécuniaires, pour contrefaçon. Nous respectons la propriété intellectuelle. Respectez-la.” Pour l’heure, cette “fnac” en ligne n’est disponible qu’aux États-Unis. Mais les industriels de la musique s’inquiètent du fait que Imesh utilise encore les anciens réseaux (Gnutella et Imesh) qui n’ont jamais stoppé. Et bien que la direction du groupe affirme qu’il est impossible de télécharger les anciens fichiers ne répondant pas aux normes d’un service légal, la crainte des majors est bien réelle. Il faut dire que Imesh dispose d’un catalogue de plus de 15 millions de titres. En ce qui concerne le piratage de film, Imesh indique dans son communiqué que “seules les vidéos qui n’excèdent pas 15 minutes et celles de moins de 50 Mo pourront être téléchargées”. De plus, iMesh précise, que la version 6.0 de son programme sera disponible en version gratuite entre 30 et 60 jours. Après cette période d’essai, l’utilisateur doit télécharger la version Premium et s’abonner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur