Importations IT : la Chine veut les codes source et des backdoors

audits de sécurité sur les équipements et logiciels importés. Le gouvernement chinois a aussi écarté Windows 8, mettant officiellement en avant des problèmes de consommation électrique. Une nouvelle loi antiterroriste, actuellement en discussion, pourrait encore obliger les entreprises offrant des produits et services aux citoyens chinois à conserver les données dans le pays, sur des serveurs pouvant être contrôlés par les autorités. Nombre d’entreprises occidentales voient, dans cette batterie de décisions, prises officiellement en réaction aux révélations sur les écoutes de la NSA, des mesures protectionnistes.

accusé 5 militaires chinois de cyberespionnage industriel.

A lire aussi :

La Chine va lancer son propre OS pour s’affranchir de Windows
La Chine boude Windows au profit de Linux
Face à la surveillance US, la Chine écarterait IBM du secteur bancaire

Crédit photo : © Karen-Roach / Shutterstock