In memoriam : Doug Engelbart, le ‘père’ de la souris

Régulations

Doug Engelbart est décédé. Chercheur, inventeur, l’informatique lui doit beaucoup, dont la souris, le lien hypertexte, et même une part d’Internet.

Il fut l’un des plus premiers ingénieurs de la Silicon Valley, un inventeur de talent à qui l’on doit de nombreux concepts liés à l’informatique et à l’internet. Et en particulier l’invention de la souris.

Né en 1925, Douglas ‘Doug’ Engelbart débuta sa longue carrière comme technicien électronique et radar dans l’US Navy, basé aux Philippines durant la seconde guerre mondiale. Il étudie ensuite l’électricité à l’Oregon State University. Puis il prolonge ses études à Berkley, à l’University of California.

Professeur assistant, il se lance dans la recherche et rejoint en 1957 le Stanford Research Institute (SRI), où il dirige l’Augmentation Research Center (ARC) de 1959 en 1977.

L’inventeur de la souris

first mouse

C’est en 1961 que Doug Engelbart commence à imaginer le concept de la souris. A l’époque, les chercheurs s’intéressent à l’interaction entre l’homme et la machine. Et leur intérêt porte sur un stylo lumineux pour pointer à l’écran. Une technologie issue des radars de la seconde guerre mondiale. Mais au sein de son laboratoire, notre chercheur n’est pas satisfait. C’est pourquoi, avec ses collègues, il recherche un moyen plus rapide de pointer l’écran, avec moins d’erreurs.

C’est ainsi qu’en 1963 un certain Bill English fabrique la première souris, en bois, sur la base des plans élaborés par Doug Engelbart. Elle embarque deux roues placées perpendiculairement, dont les mouvements alimentent des potentiomètres analogiques. Et déjà cette souris possédait trois boutons !

Ce n’est qu’en 1968, lors d’une démonstration mémorable de 90 minutes à la Fall Joint Computer Conference qui s’est tenue à San Francisco, que la souris est révélée au monde. En fait, Doug Engelbart présente un kit de 3 appareils qui fonctionnent de concert pour piloter un ordinateur : à droite ce qu’il nomme une souris, au centre un clavier standard, et à gauche un système avec trois lamelles qui préfigurent les boutons de la souris. C’est de là que le monde associera cette expression populaire à cet étrange objet qui trouve sa place dans le creux de notre main et pilote un flèche à l’écran…

Une vidéo de cette étonnante intervention a été conservée, elle est disponible sur YouTube.

Encore quelques années et la souris devient produit

En 1972, au sein du Xerox PARC qu’il a rejoint, Bill English, accompagné de Jack Hawley, conçoit la première véritable souris informatique, qui abandonne les roues, remplacées par une boule, et la conversion d’un signal analogique vers numérique pour renseigner directement le mouvement du pointeur à l’écran. C’est cette technologie qui équipera les souris durant près de 30 ans.

wooden mouse

C’est en 1981 que Xerox va commercialiser Star, le surnom de la première souris du commerce officiellement appelée 8010 Information System. A l’époque, Star était vendue au prix de 20 000 dollars ! Tout va alors s’enchainer très vite. Sous contrat avec Xerox, la société Hovey-Kelley se lance dans la fabrication en masse des souris. Apple retiendra ce modèle pour son Lisa, ancêtre du Macintosh, via une licence Xerox acquise pour 40 000 dollars. Et en 1982, Steve Kirsch invente la souris optique.

L’inventeur de l’hypertexte

Lors de cette même Fall Joint Computer Conference, en 1968, Doug Engelbart va dévoiler d’autres concepts, des inventions géniales qui vont marquer longtemps l’informatique. Ainsi découvre-t-on le concept d’interface graphique, de bitmap (cartographie des points à l’écran), de lien hypertexte. Mais également d’ordinateurs en réseau, d’édition en temps réel, de multi-fenêtrage, et celui de téléconférence. L’ensemble de ces concepts sont issus du projet « Augmenting Human Intellect: A Concept Framework » qu’il a dirigé.

Grâce en partie aux travaux de Doug Engelbart, l’Augmentation Research Center de l’Université de Berkley va devenir le second nœud du réseau ARPAnet (le premier est à l’UCLA), le prédécesseur et première ossature d’un autre réseau qui fera bientôt parler de lui, Internet. Mais cela, c’est une autre histoire…

Doug Engelbart

Comme bien d’autres pionniers de l’informatique et des usages que nous en faisons aujourd’hui, Doug Engelbart était un homme réservé, qui a déposé une douzaine de brevets, mais a toujours rappelé qu’ils étaient issus du travail d’une équipe.

Celui qui a tant apporté à l’informatique s’est éteint durant son sommeil, à l’âge de 88 ans.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur