Incidents: Facebook subit des 'hackers' et Google s'excuse

Sécurité

Personne n’est infaillible. Surtout pas les méga-portails pourtant très équipés…

Durant ce week-end, les internautes ont pu constater que les géants peuvent présenter parfois pieds d’argile ou talons d’Achile. Au choix…

Facebook a reconnu avoir été victime d’attaques de hameçonnage (ou ‘fishing‘) au point de devoir intervenir et suspendre le service durant une partie de la journée. L’origine de ces attaques n’a pas encore été clairement identifiée, même si des pistes sont ouvertes. Des investigations approfondies sont en cours.

Quant au géant de la recherche sur Internet, il a confirmé avoir été victime d’incidents sérieux ce jeudi 17 mai, comme nous l’avions constaté. La direction de Google a, en effet, explicitement présenté ses excuses à ses utilisateurs, en particulier les professionnels des médias et certains annonceurs, puisque le moteur des ‘Google ads’ a failli à sa mission.

La panne de Google aurait officiellement duré une heure. Outre la recherche d’information, cette panne avait bloqué, sinon ralenti, l’accès à de nombreux services comme Google Agenda, Gmail, Google News, mais également YouTube. Plusieurs millions d’utilisateurs en ont été victimes, “aux Etats-Unis et dans d’autres pays” – dont la France, pour sûr.

Selon les premières explications, il se confirme que ces incidents seraient dûs aux équipements routeurs du réseau de Google. Pas de noms de constructeur, ni de modèles…

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur