Infineon creuse ses pertes

Régulations

Les résultats du fondeur allemand sont très inférieurs aux attentes

Les géants européens des semi-conducteurs déçoivent. Après les résultats médiocres de STMicroelectronics, c’est au tour d’Infineon de faire état de performances largement en dessous des attentes.

Le groupe allemand creuse ses pertes pour son deuxième trimestre. Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit), hors la filiale de mémoires Qimonda, est ressorti en perte de 49 millions d’euros à comparer à un résultat négatif de 28 millions un an plus tôt.

Au niveau du résultat net, la perte est réduite à 11 millions d’euros contre 26 millions.

Le chiffre d’affaires s’est tassé de 1,6% à 1,962 milliard d’euros contre 1,993 milliard au trimestre correspondant de 2006.

Qimonda, filiale d’Infineon et spécialiste des mémoires a généré pour le même période un chiffre d’affaire de 984 millions d’euros, en hausse de 6% par rapport à la même période de l’année dernière, mais en déclin en comparaison du 1er trimestre. L’EBIT a atteint 85 millions.

Le groupe a surtout renoué avec les profits, qui ressortent à 57 millions d’euros contre une perte de 9 millions il y a un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur