Infineon : deux acheteurs pour la division mémoires

Cloud

Selon des sources bancaires américaines, le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon aurait trouvé acquéreurs pour ses activités de mémoires

La division mémoires d’Infineon a trouvé preneur et sera éclatée : les activités américaines pour Micron, troisième fabricant mondial, les autres activités mémoires dans le monde pour Nyria Technologies, deuxième fabricant taiwanais, et le solde industries et télécoms qui réintègre Siemens.

C’est la banque d’affaires américaine Needham & Co qui a révélé l’information, sans qu’aucun des quatre protagonistes ne l’ait confirmée. Pour le rapprochement avec Nyria, ce n’est pas une surprise. Le taiwanais est un partenaire de longue date d’Infineon, et tous deux sont présents à 50/50 dans une co-entreprise, Inotera, candidate à une introduction à la Bourse de Taïwan. Quant à l’usine de Dresde (Allemagne), fleuron de la production de mémoires du groupe, elle devrait donc passer sous le contrôle du taiwanais Nyria. Des contacts sont engagés par Infineon pour scinder ses activités mémoires et se recentrer sur ses activités rentables, en particulier les puces logiques pour l’automobile. Mais le sujet ne sera évoqué en conseil de surveillance que jeudi prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur