Infineon plénalisé par les charges anti-trust

Cloud

Les résultats du fabricant de semi-conducteurs sont inférieurs aux attentes

Le marché des semi-conducteurs n’a jamais été aussi haut mais le géant allemand Infineon n’en profite pas. Le fabricant de puces annonce des résultats trimestriels inférieurs aux prévision suite à l’augmentation des provisions liées à une enquête antitrust à l’encontre du groupe.

Le bénéfice d’exploitation du troisième trimestre clos fin juin s’est établi à deux millions d’euros (contre 141 millions attendus), a annoncé le groupe munichois. Au niveau net, Infineon est déficitaire de 56 millions d’euros. Les charges liées à l’enquête antitrust ont été augmentées de 184 millions et atteignent désormais 212 millions d’euros. Infineon fait en effet l’objet d’une enquête du ministère américain de la Justice sur une possible violation des lois antitrust dans le domaine des mémoires DRAM, son métier de base. La Commission européenne interroge également la société à ce propos. Néanmoins, le chiffre d’affaires s’est élevé à 1,9 milliard d’euros, en hausse de 30% par rapport à la même période de 2003. Le groupe allemand, septième fabricant mondial de semi-conducteurs, dit tabler sur une croissance de son chiffre d’affaires et de ses résultats pour le trimestre en cours, principalement due à la hausse des prix des mémoires, et à une plus forte demande de cartes à puces.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur