Infinera, ou les avantages du « photonique », choisi par OVH

Réseaux

Le constructeur de commutateurs avec puces photoniques a déjà convaincu
Interoute, Freenet, Level 3 Europe, Flag Telecom… et aujourd’hui l’hébergeur
OVH

Les réseaux sur fibre optique se révèlent toujours aussi prometteurs, avec des capacités exceptionnelles jusque chez les usagers (FTTH, fiber to the home, notamment).

Sur les insfrastructures des opérateurs télécoms, la technologie dite des puces « photoniques » matérialisée par l’américain Infinera, permet d’atteindre, avec le multiplexage de longueurs d’onde du rayon laser (DWDM), jusqu’à 800 gigabits/seconde!

Le succès croissant de cette technologie -qui se traduit aussi par la forte progression du chiffre d’affaires de cette start-up (145 millions de dollars) créée en 2001 – se confirme avec la signature d’OVH.

Ce dernier, qui se désigne comme premier hébergeur de données en France (source Netcraft), a choisi les équipements optiques numériques d’Infinera pour relier à très haut débit ses deux centres de traitement -Paris et Roubaix: 100 gigabits/s.

La solution retenue repose sur le système DTN (digital optical network), des plates-formes de commutation utilisant des circuits photoniques intégrés. Cette technologie permet d’accélérer les débits du fait qu’elle supprime des convertisseurs entre optique et électronique.

Dans son architecture d’interconnexion via la fibre optique, OVH bénéficie du dispositif ‘TAM’ d’Infinera, ou tributary adapter module, qui permet d’augmenter rapidement la capacité de transmission à la demande, en ajoutant de nouvelles longueurs d’onde sur une fibre – l’intervention pouvant être exécutée en moins de 10 jours.

En France, Infinera est distribué par Be Free Networks, un intégrateur présent dans 8 villes françaises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur