Info ou intox : Microsoft rachèterait Yahoo Search ?

Régulations

Le blogue du Wall Street Journal vient de provoquer un mini-séisme sur la Toile. Il annonce en effet que Microsoft est sur le point de proposer un accord pour le rachat de Yahoo Search.

L’histoire “d’amour” (de gros sous ou de superpuissance sur le net) entre Yahoo et Microsoft n’en finit pas. Depuis quelques jours, une rumeur issue du blogue du Wall Street Journal se propage sur la Toile. Un accord important concernant le rachat de Yahoo Search (l’activité recherche de Yahoo) par Microsoft devrait être annoncé dans les jours à venir.

La firme de Redmond prendrait ainsi le contrôle de l’activité Search de Yahoo pour quelques “tonnes d’argent au moins. C’est en effet la formule souvent utilisée par la nouvelle P-DG de Yahoo, Carol Bartz (elle a succédé à Jerry Yang en janvier 2009) au sujet du rachat du moteur de recherche. Sur une période donnée, Microsoft reverserait également une part des recettes publicitaires du portail à Yahoo.

Déjà en 2006 puis en 2007, le géant américain avait proposé de racheter Yahoo Search. La dernière offre en date, en février 2008, avait fait pas mal de remous dans le “petit” monde de l’Internet. Microsoft proposait en effet pas moins de 44, 6 milliards de dollars pour ce rachat.

L’accord visiblement en cours bénéficierait du soutien de Carl Icahn, actionnaire de Yahoo à hauteur de 5,4% et membre du Conseil d’Administration de ce dernier. D’après l’actionnaire, Yahoo profiterait au maximum des “synergies” de ce partenariat avec Microsoft.

En 2008, lors de la dernière offre de rachat, Steve Balmer, le P-DG de Microsoft, voyait lui aussi d’un très bon œil les avantages à tirer de ce rachat : des “économies d’échelle“, des “compétences technologiques mises en commun“, “une efficacité opérationnellevial’élimination des coûts redondants” et la “possibilité d’innover dans l’expérience utilisateur“…

A l’époque, grâce à cette acquisition, Microsoft se serait retrouvé en position de force pour le contrôle de l’espace Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur