Infogérance : la banque allemande WestLB choisit HP

Cloud

Hewlett Packard annonce avoir été choisi par la banque publique allemande WestLB pour reprendre, en externalisation, la gestion de ses services informatiques

Le contrat d’infogérance, d’un montant de 500 millions d’euros, devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2005 pour une durée de cinq ans et prévoit le transfert vers Hewlett Packard de 450 employés de la banque allemande, répartis sur plusieurs sites dans le monde. Klaus-Michael Geiger, membre de la direction générale de WestLB explique:

« Ce transfert de nos fonctions informatiques représente une étape de plus dans la stratégie de notre banque qui vise à nous concentrer sur notre c?ur de métier. » Cette décision est loin d’être une première dans le secteur bancaire. Elle va toutefois à l’encontre de recentes options prises dans d’autres groupes. Ainsi, en septembre dernier, la banque américaine JP Morgan a annulé le contrat d’externalisation, qu’elle avait conclu dix-huit mois plus tôt avec IBM. Le choix de WestLB est-il stratégique ou purement financier? Car les banques publiques allemandes se trouvent actuellement de plus en plus sous pression (cf. ci-après). Une mesure d’urgence?

Cette opération d’externalisation pourrait bien trouver son origine dans l’actualité récente. Elle s’inscrit en effet dans un contexte précis: la Commission européenne vient de demander, ce 20 octobre, aux établissements bancaires publics d’outre-Rhin de rembourser les aides consenties par l’Etat fédéral et les Länder. A elle seule, WestLB devrait restituer la bagatelle d’un milliard d’euros (979 millions, intérêts compris, selon Le Monde 21/10/04). Dès à présent, WestLB est donc tenu d’accroître sa rentabilité. Elle a demandé une racapitalisation de 1,5 milliard d’euros à ses actionnaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur