Infogrames : un trimestre pour rien ?

Cloud

Le succès de Driver 3 est arrivé trop tard pour permettre au deuxième éditeur mondial de jeux vidéo de se redresser. Chiffres en baisse, mais le groupe affiche cependant un bénéfice net de 1,2 million d’euros

2,5 millions d’exemplaires du dernier best seller d’Infogrames, Driver 3, livrés des deux côtés de l’Atlantique ! L’éditeur de jeux vidéo n’a pu tirer profit de ce jeu, et publie un premier trimestre pour son exercice 2004/2005 en retrait. Le bénéfice net du groupe est cependant ressorti positif à 1,2 million d’euros.

Le résultat d’exploitation trimestriel de l’éditeur chute en un an de 31,4 millions à 17,3 millions d’euros. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe chute de 222,4 millions à 171,6 millions d’euros. Cependant, la marge brute a progressé, passant de 53,4% à 56,2%, soit 96,5 millions d’euros. En revanche, le catalogue des sorties d’Infogrames et de sa filiale Atari est riche de nombreuses nouveautés pour la fin de l’année. Le deuxième trimestre verra se multiplier les livraisons avec Dark Tournament, Asterix, et les dernières versions de Forgotten Realms, Test drive et Shadow Ops. Quant au troisième trimestre, toujours potentiellement important avec les perspectives de Noël, il sera lui aussi riche de licences, comme Titeuf, Dragon Ball Z ou Godzilla.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur